Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 03:14
L'impasse intellectuelle dans laquelle se trouve notre société nous oblige à nier l'existence de tout conflit. Il ne peut y avoir de conflit entre la France et l'Union européenne, comme il ne peut y en avoir entre le droit national et le droit européen.
Il ne peut y en avoir entre les valeurs historiques européennes et les exigences idéologiques modernes. Sinon tout s'écroule. Mais comme elles persistent à vouloir exister, il ne suffit pas de les nier pour régler le problème. Alors comme l'acceptation du conflit oblige au choix et que ce choix est inavouable, on louvoie et de grands concepts tels que l'harmonie, la tolérance sont vidés de leur sens pour être utilisés comme couvertures d'appoint.



A l'aéroport d'Orly, quand un avion avec plus de 500 passagers arrive, tous sont dirigés vers les trois cabines de contrôle aux frontières ouvertes, quand quatre restent fermées. Une file est ouverte pour les ressortissants de l'Union européenne. Et si tous les membres de votre famille ne sont pas membres de l'UE, les familles sont séparées. Cela rappelle des pratiques d'antan dont la France n'est pas très fière. Elles reviennent et chacun doit se taire. Si vous vous exprimez, vous levez le voile de l'hypocrisie, cela fait trop peur.
Le problème est alors oublié par tous, leur haine toute fraîche et toute nouvelle se tourne contre vous, le danger réel imminent de ce monde endormi. De même, quand les gens attendent près d'une heure pour passer, s'énervent et finalement quelques uns passent en force devant tout le monde, aucune réaction du personnel censé organiser la queue. Un sourire gêné, Ah, je ne comprend pas pourquoi ils ont fait ça ... Et tout le monde se tait.
Pourquoi?
Parce que si vous commencez à réagir, vous obligez à entrer dans le conflit. Et ces personnes ne sont plus aptes à gérer un conflit, elles sont trop faibles, elles ont été émasculées par l'idiotie ambiante qui sert d'idéologie rapide. Cela me fait penser à l'Age de glace: quand la mamouth ne sait pas encore qu'elle est un mamouth, face à la charge héroïque du mamouth mâle conscient de lui-même qui lui a ainsi sauvé la vie, elle déclare en substance que, pour la race à laquelle elle pense appartenir, le courage est une idiotie et qu'il vaut mieux courir très vite et se sauver. Bref, protéger sa vie, laisser les autres se débrouiller et vivre pour soi. Parce que tout conflit est porteur de risque.
Nous avons appris à courir très vite et à très bien se cacher.
Ce qui a fait d'une grande partie d'entre nous de gentils animaux de compagnie dans la vie courante, se voit également dans le domaine du droit ou de la politique. 
Le conflit entre l'UE et la France ne peut qu'exister car soit la France est un pays souverain et donc existe, soit l'UE est une structure ayant pouvoir de décision et la France ne peut être un pays souverain et donc exister. Or, il est mal venu de poser le problème en ces termes, car cela obligerait à faire un choix existentiel. Ce dont nos hommes politiques actuels sont incapables. La France aussi a été émasculée. Et l'on parle d'harmonisation des règles.
Pourtant, en droit, il y a une hiérarchie, car un juge, dans un cas concret, doit savoir quelle norme est supérieure à l'autre. Il se moque des théories de la communication, des réseaux et autres idées novatrices et révolutionnaires, presqu'autant que les parties au procès. Mais ces théories intéressent les politiques mondialisant. Car, en flouant le rapport entre le droit français et l'UE, on perturbe les règles de fonctionnement juridique, on diminue donc le degrès de protection des individus. Quel est le but? Il faut affaiblir l'Etat en tant que tel. Et cela aujourd'hui n'a pas de prix. Donc on nous le fait payer au plus cher.
Toutefois, il est impossible de l'affirmer tout d'un bloc. Vous ne pouvez pas dire aux gens, peu importe les règles qui existent et existaient, tout ce qui n'est pas conforme à l'idéologie que nous déterminons nous-même doit être écarté. Et nous allons nous même choisir le moment et les moyens pour cela. Dormez bien.
Ainsi, la Cour de cassation se trouve obligée d'expliquer comment les conventions internationales que la France avaient signées avec d'autres pays, en l'ocurrence la Maroc, qui proscrivent le mariage homosexuel, n'ont finalement aucun poids face à la nouvelle loi française autorisant le mariage homosexuel en France. Alors que la loi est inférieure aux actes internationaux. Et peut importe ce mariage, ce n'est qu'un instrument de destructuration. Ce sont les rapports d'obligation juridique qui doivent être détruits pour laisser la place à l'opportunité poitique.
Le tout en faisant semblant de garder la face, en confondant les niveaux de réactions. La protection despotique au niveau normatif, donc obligatoire, des préceptes de cette nouvelle idéologie, d'une part. Et la tolérance au niveau communicationnel, donc purement déclaratoire, des points de vue contraire. Le tout proportionnellement. Plus l'atteinte portée au nom de la nouvelle idéologie aux valeurs républicaines, comme la liberté d'expression, est forte, plus la marge de réaction virtuelle sera importante. Mais toujours sans conséquences réelles.
Un simple exemple. E. Zemmour interdit de parole dans une librairie belge. L'on dépasse le seuil de l'acceptable en créant de nos propres mains une opposition souterraine forte. Et comme il est effectivement choquant d'empêcher quelqu'un de parler dans une librairie avec ses lecteurs, quand son livre se vend à plus de 400 000 exemplaires, une bonne association, la Ligue des droits de l'homme condamne. Mais cela ne change rien. Liberté d'expression contre principe de précaution. C'est pratique et l'interprétation est devenue très large. En effet, imaginez les effets pervers d'une réunion de personnes qui pensent que la politique actuelle est destructrice. Ce peut être très dangereux...
La manière dont la situation évolue, notamment en France, montre l'affaiblissement total du système contemporain et l'impasse intellectuelle dans laquelle il se trouve. Il est toujours possible d'interdire de s'exprimer ceux qui ne pensent pas comme vous, il est possibe de les discréditer, mais vous ne pouvez les obliger à changer d'avis.
C'est une politique de faible. C'est une politique de l'absolu, dans laquelle il n'existe pas de choix possible. Une seule pensée est acceptable et a le droit d'être exprimée. Mais c'est aussi la politique d'une personne qui a peur du conflit, car elle a peur de devoir discuter, argumenter, expliquer et surtout exprimer une position. Il en est de ces individus comme de ce qu'il reste de l'Etat, un zombi hagard qui suit le chemin sur lequel il a été pacé, au milieu d'autres zombis, de plus en plus loin de la vie et des hommes.
Puisque c'est la saison des voeux, je souhaite pour 2015 que nous redevenions tous des Hommes. C'est-à-dire des êtres libres et pensants, qui font leurs choix et en assumment les conséquences.
Bonne année 2015!
Publié par 
vu sur : http://russiepolitics.blogspot.fr/2015/01/2015-accepter-le-conflit-ou-perir.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+RussiePolitics+(Russie+politics)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société