Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 02:41

les-francais-sont-des-veaux

 

Le général de Gaulle a-t-il réellement employé cette expression « les Français sont des veaux » ?

 

Voici ce qu’en dit son fils, Philippe de Gaulle dans son ouvrage : « De Gaulle, mon père » :

« Il l’a souvent employée quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d’avoir engagé le fer. Au début de juin 1940, par exemple, à Londres, à l’hôtel Connaught, à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînent à la table voisine. Il vient de stigmatiser l’armistice au micro de la BBC. Je le vois alors serrer son couteau nerveusement avant de le reposer avec délicatesse. Puis il me souffle: «Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »


Quand j’apprenais l’histoire de France au collège Stanislas et que je m’étonnais de telle ou telle défaite militaire que nous avions essuyée, il me disait: «Les Français sont comme ça depuis les Gaulois. Hannibal qui recrutait des légions pour battre Rome écrivait à son frère Hasdrubal, qui levait des mercenaires en Espagne et dans les pays voisins: « Ne prends pas trop de Gaulois. Ce sont des ivrognes. Ils sont courageux dans l’action, téméraires au combat, mais vite découragés et jamais contents. »
César disait à peu près la même chose. Il ajoutait: « Ils sont palabreurs et n’arrivent à s’unir que face au danger. » Tu vois, concluait-il, deux cents ans avant Jésus-Christ, on définissait assez bien les Français d’aujourd’hui. »


De même répétait-il souvent: « La France vacharde. » Cela voulait dire qu’elle tombe dans la veulerie et qu’elle cherche à donner le coup de corne ou le coup de pied de l’animal rétif à ceux qui veulent la faire avancer.

Une autre expression lui était familière: « Les Français s’avachardisent. » Termes militaires pour signifier qu’ils s’avachissent en grognant.
Dans une lettre au père Bruckberger, le 27 mai 1953, il écrivait avec néanmoins un certain optimisme: « La mollesse française est d’une extrême épaisseur. Mais même en France, elle n’a pas l’Avenir, qui est aux forts ».

»Un animal rétif qui donne des coups de corne à ceux qui veulent le faire avancer »

N’est-ce pas ce qui s’est passé en mai 2012 ? Il était tellement plus facile de croire au « réenchantement du rêve » promis par Hollande au look de chef de rayon au Bon Marché plutôt qu’aux efforts demandés par un président en poste au charisme sans commune mesure !

« La mollesse française est d’une extrême épaisseur »

 

En 12 jours, François Hollande a gagné 21 % de popularité ! Cela confine à la mollesse de l’édredon !

Certains Français ont retrouvé le « père de la nation« , un nouveau « petit-père Queuille« . Que n’a t-on une femme président de la République ! Apeurés, ils se seraient réfugiés sous ses jupes …

 

Car enfin, Hollande aurait bien géré cette crise, nous dit-on … Mais imagine t-on, un Sarkozy, un Chirac, un Mitterrand ou un Giscard ne pas faire aussi bien, dans ces circonstances ? Allons donc ! C’est la police, c’est le RAID, c’est le GIGN qui ont fait efficacement le job. Pendant que Hollande « trouvait les mots » eux entraient dans l’épicerie casher sous les balles d’une kalashnikov !

 

Bon, admettons que Hollande ait montré quelques qualités qu’on ne soupçonnait pas dans cet homme si « normal ». Mais cela efface t-il 30 mois d’errements à la tête du pouvoir ?

 

Doit-on l’exonérer des 500 000 chômeurs supplémentaires que l’on doit à sa politique sans vision ?

Doit-on passer par pertes et profits, le choc fiscal imbécile qu’il a infligé aux entreprises et aux classes moyennes, mettant en berne la croissance sans pour autant juguler les déficits ?

 

Doit-on garder notre estime pour le laborieux politicard qui, pour ménager les courants au sein de sa majorité a nommé une femme qui hait la France à la tête de la Justice et une autre femme dont le sectarisme rétrograde a mis à terre tout l’immobilier en France ?

 

Doit-on passer l’éponge sur les dénis de démocratie qui ont émaillé la mise en place de la loi sur la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant ? Cette pétition de 700 000 signatures jugée irrecevable, ces centaines de gardes à vue injustifiées, l’emprisonnement de Nicolas Bernard-Buss, le gazage d’enfants, le refus d’un référendum ?

 

Doit-on fermer les yeux quand un cabinet noir au sein même de l’Elysée prépare l’élimination juridique de son principal rival pour 2017 ? Quand le secrétaire général de l’Elysée complote avec un haut responsable de l’opposition ?

 

Doit-on oublier le « moi-président-qui-a-chaque-instant-devait-être-exemplaire » et qui a été la vedette du plus grand vaudeville que la République ait connu ?

Oui, décidément, Charles de Gaulle avait bien raison !

Les Français seraient bien des veaux ! En tout cas 21 % d’entre


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/01/19/21-de-hausse-dans-les-sondages-par-hollande-les-francais-sont-des-veaux/#SbSwaiGfoVA9bGBU.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société