Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 02:53

La part de Français ayant connu une situation de pauvreté est en hausse constante depuis 2009

En 2012, on observe à nouveau l’augmentation inexorable de la part de Français ayant déjà connu une situation de pauvreté au cours de leur vie : ils sont désormais 37% (+2 points par rapport à 2011 ; +7 points par rapport à 2009).

Cette progression se confirme également chez les jeunes : désormais 31% des moins de 35 ans déclarent avoir déjà fait l’expérience de la précarité (+1 point par rapport à 2011 et surtout +9 points par rapport à 2009).

Les Français les plus touchés à un moment de leur vie par la pauvreté restent les personnes aux revenus les plus modestes (64% des personnes dont le revenu mensuel net du foyer est actuellement de moins de 1200€), les moins diplômées (44% de celles ayant un niveau d’études inférieur au bac, contre 26% de celles qui ont un niveau d’études supérieur au bac), appartenant à des catégories socioprofessionnelles modestes (50% des employés et ouvriers). Les femmes sont également plus nombreuses à avoir déjà connu une situation de pauvreté au cours de leur vie (40% contre 33% des hommes).

 

La crainte de la pauvreté reste toujours aussi élevée

En 2012, ce sont désormais 56% des Français qui déclarent s’être déjà dit à un moment de leur vie qu’ils étaient sur le point de connaître une situation de pauvreté. Cette proportion est relativement stable par rapport à 2011 (-1 point) mais toujours supérieure à celle observée en 2010 (+3 points) et surtout par rapport à 2007 (+11 points).

Si la part de Français qui n’ont pas vu leurs craintes se réaliser reste stable, voire en léger recul (19% contre 22% en 2011 ou 23% en 2009), la part de ceux qui ont basculé dans la pauvreté continue d’augmenter (37% contre 35% en 2011 et 30% en 2009). Avec la crise, ces Français fragilisés ont ainsi basculé dans la précarité.

Le niveau d’inquiétude pour l’avenir des enfants reste lui aussi stable et très élevé : 85% des Français considèrent que les risques que leurs enfants connaissent un jour une situation de pauvreté sont plus élevés que pour leur génération (stable par rapport à 2011 et 2009). La part de ceux qui jugent qu’ils sont même « beaucoup plus élevés » progresse : les Français sont désormais 55% à le penser (+5 points par rapport à 2011 ; +1 point par rapport à 2009).

source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société