Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 10:11

Le Petit Journal du 17/09/12.

Caroline Fourest, huée et traitée de « lepéniste », évacuée d’urgence de la Fête de l’Huma (MàJ vidéo)

Addendum 17/09/12 :

- Bruno Roger-Petit contre les Indivisibles de Rokhaya Diallo. Nouvel Obs

« Les « Indivisibles » sont plus inconscients qu’indivisibles, en fait, et l’antiracisme est une chose bien trop sérieuse pour être laissé entre ces mains là. »

- Tweet de Raquel Garrido, porte-parole internationale de Jean-Luc Mélenchon :

Lire aussi la réaction d’oumma.com

- Les militants antiracistes des Indivisibles donnent une version légèrement différente des faits : selon eux, des militants communistes et FDG auraient tenu des propos xénophobes à leur égard alors qu’ils souhaitaient remettre son prix des Y’a bon Awards (une banane) à Caroline Fourest. De notre côté, on peut s’interroger sur l’utilité de la musique rendant quasiment inaudibles les propos réellement échangés dans la vidéo mise en ligne par Caroline Fourest…

« Rapidement la salle s’est clivée et les invectives ont fusées, principalement à notre encontre. « Vous n’avez rien à faire ici, vous n’êtes pas chez vous ! », « Rentrez chez-vous ! », « Ce n’est pas notre culture ! », « Islamofascistes ! », « Allez toutes vous faire exciser ! », nous a-t-on même fort sympathiquement proposé. Nous avons entendu certains hurler en cœur « liberté d’expression » pour nous faire taire.

Certains de nos militants arabes ou noirs ont été personnellement pris à parti et se sont vus qualifier de « communautaristes » et d’ »immigrés ». Le journaliste Nadir Dendoune qui couvrait le débat a été sommé de quitter les lieux car « ça se voyait [à sa tête d’arabe ?] qu’il était avec ‘eux’ ».

[...] Au-delà de tout ça, nous réaffirmons que tant que les organisateurs n’auront pas compris que c’est à des militants et militantes victimes directes du racisme et à leurs alliées et alliés qu’il est impératif de donner la parole, il est évident qu’on ne pourra pas parler de « débat démocratique » sur le sujet. »

Le Nouvel Obs

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers