Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 00:53

Hôtel quatre étoiles pour les uns. Lieu de déshumanisation pour les autres. Le nouveau modèle de prison high-tech suscite des réactions très… contrastées. Reportage au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin, mis en service il y a huit mois.

Télé à écran plat et douche dans toutes les cellules, gymnase, terrain de foot, plateaux-repas apportés en cellule… Quand les habitants de Vezin-le-Coquet, aux portes de Rennes, ont découvert, lors de deux journées portes ouvertes, la prison «nouvelle génération» édifiée sur leur commune, certains ont laissé éclater leur colère: «C’est scandaleux! On n’a pas ça chez nous!».

Télé à écran plat, plateaux-repas apportés en cellule…

Voici donc le centre pénitentiaire de Rennes-Vezin. Sa double maison d’arrêt et son centre de détention. Ses murs bleu lavande, ses pastels jaunes ou verts. «Un choix audacieux de couleurs pour contribuer à atténuer l’effet anxiogène de l’enfermement», dit la brochure de présentation. Et bien sûr, ses 690 détenus possibles (532 actuellement) répartis dans des cellules individuelles (10,5m²) ou doubles (13m²).

Autre nouveauté: le quartier des courtes peines. Un quartier à taille humaine (14 places) pour les détenus en fin de peine ou purgeant une condamnation inférieure à six mois. Ici, l’objectif est de «préparer la sortie et d’éviter la récidive», grâce à un programme de huit semaines actuellement consacré aux violences routières et aux addictions.

musculation, bibliothèque, école, informatique, salon de coiffure…

Des activités, il y en a: musculation, bibliothèque, école, informatique, salon de coiffure… Dans chaque aile et à chaque étage, les détenus condamnés ont accès au téléphone. Il suffit de demander au surveillant. Au menu encore: une heure de promenade, minimum, par jour. À Rennes-Vezin, c’est 1h15 le matin et 1h30 l’après-midi. «On essaie de les occuper le plus possible», explique un surveillant.

Les détenus peuvent aussi faire du sport, se faire soigner gratuitement, bénéficier de formations (cinq, contre deux avant), travailler (85 détenus, contre25 auparavant, pour 600€ bruts par mois en moyenne; lire ci-contre), rencontrer leur famille (44 parloirs contre 19 à Jacques-Cartier, trois vrais et beaux appartements disponibles dans l’enceinte pour une durée de 6 à 72heures). La télé? C’est 18€ par mois pour une vingtaine de chaînes (bientôt 8€; déjà gratuit pour les sans ressources).

Source : Le Télégramme de Brest



beaucoup de Francais n'ont pas ce confort de vie - les délinquants sont mieux traités que les SDF qui eux n'ont commis aucuns délits. 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers