Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 02:12

http://juralib.noblogs.org/files/2013/07/TRAPPES1.jpg

L’insurrection de Trappes est-elle le prélude de la fin de la république française et le symptôme annonciateur des futures nuits de Cristal en terre voltairienne ?

Monsieur Valls, la république n’a pas à accepter les excès violents de ce que vous avez appelé à juste titre l’islamo-fascisme, ni à tolérer l’intolérable, elle a pour seule et unique obligation de les sanctionner et de sévir contre tous ceux qui transgressent ses lois.

Onze années durant, vous avez été l’un des rares élu socialiste, sinon le seul, à démontrer que la fermeté va de paire avec la liberté, que le respect des lois de la république n’est pas négociable.



A Trappes, se joue l’honneur de la République et l’avenir de l’islam de France
Et ce n’est pas en bordant les musulmans irrespectueux de ses lois que la république va acheter la paix sociale. Bien au contraire, elle ne fait que les renforcer dans toute leur-puissance, leur octroyer une immunité juridique en pensant naïvement qu’elle va calmer leur ardeur de plus en plus insolente et violente depuis le dopage de l’islamisme par l’escroquerie du « printemps arabe ». La "minorité de voyous" est de moins en moins minoritaire et de plus en plus voyou. La police autant que la Justice le sait. 

Au lieu de se montrer ferme, intransigeante et vigilante, elle se met à louvoyer devant eux, à faire dans le politiquement correct de peur de ne pas stigmatiser soi-disant l’ensemble des musulmans. Ce faisant, c’est l’ensemble des musulmans qui se sent infantilisé et offensé dans son intelligence ! La majorité des musulmans de France se reconnait dans la laïcité et rejette l’abomination intégriste que certains élus locaux ont laissé proliférer par lâcheté ou par démagogie politicienne. 

La république la vraie, ce qui n’est plus le cas de la France depuis qu’elle joue à la mariée orientale du Qatar et de l’Arabie, n’a pas et ne doit pas faire la moindre concession à l’islam, ni appliquer aux musulmans un régime d’exception à des fins bassement électoralistes, car à trop vouloir lécher les babouches de l’islam et des musulmans, elle est entrain de précipiter sa propre chute comme naguère Byzance. La majorité des musulmans dans ce pays n’attend pas que l’on flatte son ego religieux, ni qu’on lui dise des mots gentils sur la grandeur de l’islam. Elle aspire à une vie normale, banalisée et paisible, sous les lois de la république.    

Aveugles et incapables de discernement, certains ne savent toujours pas que l’islam des banlieues n’est pas empreint de haute spiritualité et de tolérance, mais gangréné par le wahhabisme et l’idéologie théocratique des Frères musulmans, qui avance à visage couvert (taquiyya), pour mieux la berner et tromper sa vigilance, en attendant de lui porter le coup de grâce.
La loi interdisant le port du niqab dans les lieux publics doit être fermement appliquée, et tous ceux qui cherchent à intimider la république en suscitant des émeutes doivent être impitoyablement pourchassés, emprisonnés et expulsés. Par la grâce du « printemps arabe », bien des pays les accueilleront à bras ouverts, à commencer par le mien.   

Il ne doit y avoir aucun traitement de faveur à l’égard d’une idéologie qui veut étendre son pouvoir sur la France, après avoir fait main basse sur les pays dits du « printemps arabe ». De toutes les croyances religieuses, qu’elles soient monothéistes ou pas, c’est malheureusement l’islam qui a le plus de relents bellicistes et ultra violents et ce n’est certainement pas en cherchant à éviter le choc frontal avec lui, qui est le choc des cultures, que la partie de bras de fer engagée par certains musulmans dans leur rapport de force avec la république tournera à l’avantage de celle-ci.
Plus on lui concèdera un pouce de son territoire, plus elle lui cèdera des pans entiers de son pouvoir. Leur octroyer le droit de vote ne fera qu’accélérer un processus qui ne menace pas uniquement la république, mais aussi les citoyens français de confession musulmane. 
C’est pourquoi les incidents de Trappes portent en eux tous les germes de futures nuits de Cristal et résonnent comme un requiem de la république. Il est encore possible d’éviter le pire. Pour la république et pour la majorité des musulmans de France, qui aspire à la paix et au vivre ensemble sous la bannière de la laïcité et les lois de la république. 
Tunisie-Secret.com 

Salem Ben Ammar 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions