Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 16:20

Le Monde  - Société – 21.11.2013
[...] A l’issue de son procès, il avait déjà purgé en détention provisoire les quatre années de prison auxquelles il fut condamné. Il est donc libéré dans la foulée, à l’âge de 33 ans, et serait alors parti vivre à l’étranger, peut-être en Algérie selon les premiers éléments de l’enquête.[...]

 

 

un habitué des squatts et des appartements dans lesquels quelques centaines de jeunes de la gauche radicale se retrouvaient

Des témoins cités à l’audience l’ont décrit comme un mentor pour le couple Maupin-Rey, et l’ont accusé d’avoir mis à profit leur jeunesse et leur exaltation pour les manipuler. C’était, au début des années 1990, un habitué des squatts et des appartements dans lesquels quelques centaines de jeunes de la gauche radicale se retrouvaient, souvent sous étroite surveillance policière.

Un « personnage », « qu’on « voyait beaucoup dans les réunions des anars de l’époque », décrit, sur iTélé, la journaliste de Libération Patricia Tourancheau, qui a couvert l’affaire.[...] Parmi ces jeunes, Florence Rey, 19 ans, bonne élève timide issue d’une famille de la classe moyenne, et Audry Maupin, étudiant en philosophie de 23 ans, fréquentaient depuis peu la mouvance autonome parisienne lorsqu’ils s’installent, en 1994, dans un squat de Nanterre.

Maupin était plus ou moins proche de la SCALP – la Section carrément anti-Le Pen, un groupuscule de lutte contre le racisme. Tandis que dans la chambre de Florence Rey, seront retrouvés des textes de l’Organisation de propagande révolutionnaire, un groupuscule inconnu. La police n’hésitera pas à les qualifier « d’émules d’Action directe« , ce groupuscule des années 1980 issu de l’extrême gauche, qui s’est ensuite radicalisé.

lire la suite de l’article – Le Monde

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers