Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 00:43

 

Une fillette canadienne de 4 ans supplie le roi de Belgique de ne pas signer la loi permettant l'euthanasie des enfants.

 http://coalitionmd.org

Pendant que la Belgique se prépare à devenir le premier pays au monde pour passer une loi permettant l'euthanasie des enfants, Jessica Saba, 4 ans de Lachine, Québec fait appel au Roi de la Belgique de ne pas signer la loi de l'euthanasie des enfants.
Dans une vidéo diffusée le 2 février, Jessica supplie: « s'il vous plait votre Majesté, ne signez pas la loi sur l'euthanasie. » 

 
Jessica est née à Montréal, Canada le 6 mai 2009 avec une malformation cardiaque sévère avec une valve complètement bloquée et le ventricule sous-développé. Elle ne pouvait survivre que quelques heures ou jours sans une série d'interventions cardiaques qui ont été effectuées à un hôpital pour enfants. A l'âge de 6 jours, sa valve cardiaque a été débloquée.

Peu à peu, son cœur a commencé à fonctionner normalement. Si Jessica était née dans un pays ou l'euthanasie se pratiquait, elle aurait pu être une candidate pour l'euthanasie et son histoire serait très différente de celle qui est racontée dans la vidéo.

 
Jessica est seulement l'une parmi des millions d'enfants qui sont nés chaque année avec des malformations congénitales amenant beaucoup de ces enfants à être candidats pour l'euthanasie. Si l'euthanasie des enfants est légalisée en Belgique, il y a un danger que ce précèdent pourrait être étendu aux enfants du monde.

Les députés du gouvernement du Québec voteront bientôt une loi permettant l'euthanasie, une loi semblable à celle de la Belgique. L'élargissement de la loi est déjà prévu au Québec avec la recommandation de la commission des droits de la personne du Québec qui recommande l'élargissement de l'euthanasie pour des enfants.

 
Dr Paul Saba est un médecin de famille de Montréal (Lachine), Québec, Canada et père de Jessica qui fait un plaidoyer personnel au Roi de ne pas signer la loi permettant l'euthanasie des enfants belges. Il remarque qu'en Belgique, l'euthanasie a été permise pour les adultes avec des souffrances physiques et maintenant elle est permise pour les personnes dépressives et bientôt une loi permettant l'euthanasie des enfants.

Il note que l'euthanasie n'est pas nécessaire pour ceux qui reçoivent des soins de qualité. Pour ceux qui sont en fin de vie, les soins palliatifs arrêtent toute souffrance physique. Ceux qui affirment que les membres de leur famille ont souffert en fin de vie, c'est qu'ils n'ont pas reçu de bons soins palliatifs.

Marisa, la mère de Jessica, partage les difficultés, les défis et les joies d'avoir un enfant comme Jessica. Elle lance un avertissement qu'une loi de l'euthanasie puisse encourager des parents d'un enfant malade ou handicapé d'abandonner son enfant trop tôt. « On doit soutenir les parents, on doit les soutenir pour la vie et pas les soutenir pour l'euthanasie. » 
La sœur ainée Eliana et le frère John-Anthony racontent leurs expériences avec Jessica.

 

source

et http://www.youtube.com/watch?v=kuiTu3JrR9E

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science