Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 00:37

Afghanistan-contre-les-violeurs--recidive-0--.jpg

La justice afghane a condamné à mort cinq criminels reconnus coupables du viol collectif de quatre femmes, ainsi que pour des vols. L’histoire, qui s’est déroulée en août, a fait grand bruit dans le pays, d’autant que les victimes revenaient d’un mariage.

Leur convoi avait été arrêté par un gang de criminels qui les avaient forcées à sortir de leurs voitures, avant de les frapper puis de les violer. Deux autres individus, reconnus coupables de vols, écopent de vingt ans de prison.

Les médias occidentaux évoquent régulièrement les « droits des femmes » bafoués en Afghanistan ; cette sentence démontre qu’ils sont bien plus importants que dans les pays gangrenés par le libéralisme où les violeurs n’écopent, au pire, que de quelques années de prison, quand ils ne sont pas, surtout s’il s’agit d’étrangers, purement et simplement relaxés.

Le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a osé dénoncer le traitement subi par les violeurs.

« Nous avons reçu des informations crédibles selon lesquelles les prisonniers ont été maltraités avant le procès, n’ont pas eu accès au droit, et au cours du procès – une simple audience de deux jours, suivie par un examen de la Cour suprême du cas en appel – le fondement juridique de l’accusation n’était pas clair »

a déclaré l’ami des criminels Rupert Coville.

Il y a quelques semaines, trois criminels africains, tous majeurs, étaient jugés en Suisse pour avoir violé, en réunion, une enfant de 13 ans. Trois ans après les faits.

Ils avaient été « condamnés » à 24 mois de prison avec sursis, 22 mois dont 6 mois ferme et 16 mois dont 6 mois ferme.

viol_française_indifférence_médiats_jeune_nation

http://jeune-nation.com/2014/10/10025-afghanistan-contre-les-violeurs-recidive-0/

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International