Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 02:23

commando_suicide

Le 21 juin 2013, l’AFP écrivait dans une dépêche reprise par l’Express sur un tragique fait divers* qui s’est produit à Jérusalem, la capitale israélienne :

« Allah Akbar, c’est le cri des kamikazes
islamistes juste avant de se faire exploser »

Screen Shot 2014-12-24 at 19.31.22 PM

C’est l’élément qui manquait aux médias, qui ont couvert d’un manière très peu professionnelle et très approximative les trois drames en trois jours que la France vient de vivre.

De toute évidence, les journalistes ne connaissent de ce cri de guerre que sa traduction littérale. Et encore…

Beaucoup le traduisent par un inexact Dieu est grand, alors que le sens exact, d’une portée dominatrice est : Allah [le Dieu des musulmans] est le plus grand [et les autres religions sont inférieures à l’islam].

Les journalistes devraient plus souvent lire les dépêches de l’AFP.

Ils sauraient ce que leurs collègues plongés dans la complexité moyen-orientale savent très bien : Allah Akbar, mots en arabe entendus à Joué-Lès-tours, à Dijon et à Nantes, est crié par les kamikazes islamistes juste avant de chercher à donner la mort, comme à à Joué-Lès-tours, à Dijon et à Nantes.

Merci à l’AFP d’avoir rétrospectivement apporté cette indispensable précision à la compréhension des trois attentats. C’est à cela que l’on reconnait une grande agence de presse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

* Au Mur des lamentations, un homme a crié Allah Akbar au milieu de centaines de juifs qui étaient en train de prier. Connaissant le sens de ce cri, craignant un attentat suicide et un carnage, un policier l’a abattu de 10 balles dans le corps.

 

vu sur : http://www.dreuz.info/2014/12/afp-allah-akbar-cest-le-cri-des-kamikazes-islamistes-juste-avant-de-se-faire-exploser/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions