Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 04:31

L’Afrique du Sud bientôt sans eau potable ?

 

Alors que le pays était doté d’un système d’épuration  des eaux et d’un savoir-faire dans la préservation de l’environnement qui faisait envie à bien des pays occidentaux, tout a changé, comme il fallait s’en douter, depuis l’avênement de l’ANC au pouvoir.

 

eau-polluee.jpgEn raison d’une politique intensive de discrimination positive, 9.000 ingénieurs des eaux blancs qualifiés ont été remplacés et privés de travail par autant de noirs complètement illettrés.

 

« Les eaux, les rivières », avertissent certains organismes de protection de l'environnement « sont polluées à un degré extrême », non seulement par des déchets toxiques provenant de l’industrie (ou ce qu’il en reste) mais surtout par… les excréments humains. N’importe quel point d’eau en effet sert dorénavant de fosse d’aisance, avec les risques que cela comporte, en particulier la propagation de bactéries mortelles.

 

Pourtant, tout avait été fait pour que les services d’épuration des eaux continuent à fonctionner aux mains d’employés illettrés : en particulier, on avait fabriqué de grands placards couverts de dessins (style bande-dessinée), afin de leur faire comprendre comment se débrouiller… en pure perte.

 

Aujourd’hui l’Afrique du Sud, demain nos pays soumis à l’immigration massive et à la discrimination positive issue de la folie égalitaire ? (Source)

 

Afrique du Sud : le génocide censuré

 

massacre-fermier-afs.jpgEn Afrique du Sud, les assassinats de blancs par les noirs, couverts par l'ANC et gardés au secret par les politiciens et les médias occidentaux au nom de la sacro-sainte "diversité", portent le nombre de victimes à 1.554 fermiers.

 

Si le gouvernement sud-africain s'est préoccupé de cette question cette semaine, c'est parce que ces meurtres... menacent l'approvisionnement en nourriture du pays !

 

Il est d'ailleurs question, selon le journal IOL News, de sécurité alimentaire !!!

 

Tuez braves gens, tuez les blancs ! Mais faites-le sans vider nos frigos...(Source)

 

mots clefs : afrique du sud, 

Partager cet article

Publié par : CITOYEN ET FRANCAIS - dans Faits Divers