Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 13:08
 
 
Selon un rapport rendu le 12 août en Afrique du sud et intitulé « Génération 2030/Afrique« , des taux élevés de fertilité et un nombre croissant de femmes en âge de procréer auront pour conséquence que, au cours de trente-cinq prochaines années, quasiment deux milliards de bébés naîtront en Afrique; la population du continent doublera et sa population d’enfants âgés de moins de dix-huit ans augmentera de 2/3 tiers pour s’élever à près d’un milliard d’enfants.
 
 
Le rapport montre que, d’ici 2050, environ 40 % des naissances auront lieu en Afrique et qu’environ 40 % de la totalité des enfants du monde se situeront en Afrique.
Cela représente une augmentation d’environ 10 % par rapport à 1950.
« Les changements démographiques d’intensité sismique que la population africaine va vivre figurent parmi les plus importants problèmes auxquels sera confronté le continent et bien sûr parmi les problèmes essentiels pour le reste du monde« .
« En investissant dès aujourd’hui pour ces enfants – sur le plan de la santé, de l’éducation et de la protection – l’Afrique pourrait tirer parti des avantages économiques auparavant connus par d’autres régions et d’autres pays ayant été confrontés à des changements démographiques similaires« , indique ce rapport.
Bien que les taux de survie de l’enfant se soient améliorés dans toute l’Afrique, le continent continue à représenter environ la moitié de la mortalité infantile de la planète et ce ratio pourrait s’élever à environ 70 % d’ici 2050. 
Le rapport relève que trois enfants africains sur dix vivent dans des zones fragiles et touchées par des conflits et que 60 % des Africains pourraient vivre dans les villes d’ici à 2050.
Le rapport recommande qu’une attention particulière soit portée au Nigeria qui a déjà le nombre le plus élevé de naissances du continent et qui représentera quasiment une naissance sur dix sur la planète d’ici 2050.
Génération 2030/Afrique demande spécifiquement un investissement dans le renforcement de l’accès aux services de santé reproductive et des efforts pour donner davantage d’autonomie aux filles et pour qu’ elles puissent rester à l’ école. 
Les plans nationaux de développement doivent s’adapter pour se préparer à ces changements démographiques, notamment à travers des systèmes d’ enregistrement et de statistiques de l’état civil plus efficaces.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration