Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 00:24

Tribune libre

Voilà une nouvelle qui va réjouir le pigiste sous pseudo* d’un journal régional qui ne fonctionne que par allusion sur son blog « Haut et fort » pour sans cesse vomir sur des sources d’information qu’il consulte plus que de raison… Dimanche, une dizaine de militantes du mouvement Femen ont perturbé le début de la manifestation contre le « mariage » gay organisée par l’Institut Civitas. Elles protestaient.

On ne sait pas trop contre quoi, peut-être la liberté de critiquer publiquement un projet de loi. Vociférantes, un voile de religieuse sur la tête, les seins à l’air, des messages agressifs peints sur le corps (« In Gay We Trust »« Occupe-toi de ton cul »« Fuck Church »...) et ce qui ressemblait à des bombes lacrymos à la main (« Holy Sperm »,« Jesus Sperm »). À part ça, il s’agissait d’une « protestation pacifique et drôle ». C’est ce qu’a déclaré Caroline Fourest, qui les accompagnait. Deux photos, pour vous la montrer, la « protestation pacifique et drôle » :

 

Je ne compte plus les confrères qui ont pris pour argent comptant (et repris) les propos de celles qu’ils qualifient simplement de « journaliste et essayiste » (surtout pas militante, vous avez remarqué, notamment sur la question homosexuelle) sans les vérifier ni se demander pourquoi celle qu’ils citaient les contactait par téléphone depuis un car de police où elle se trouvait avec les autres féministes… En France, la police coffre les victimes et laisse en liberté les agresseurs, c’est bien connu.

Piège. Caroline Fourest n’a pas arrêté ce week-end de chercher les emmerdes. Samedi et dimanche, elle a participé à des contre-manifestations illégales parce que non déclarées. Celle qui n’a manifestement jamais digéré le divorce de ses parents (révélé par Éric Zemmour en avril 2010. Ah, si les parents de Caro n’avaient pas divorcé, on n’aurait pas tous ces emmerdements…) et qui s’imagine sans doute au-dessus des lois a fini par trouver ce qu’elle cherchait, se faire jeter manu militari d’un cortège de 9 000 (police) à 18 000 personnes (organisateurs) où elle et ses copines n’étaient pas les bienvenues.

Si elles avaient été chanter les louanges du libéralisme en pleine manif’ de la CGT, ou vanter les vertus du sionisme au milieu d’un rassemblement de soutien aux Gazaouis, elles n’auraient pas été mieux reçues, mais aux catholiques (et aux catholiques seulement), « on » ne pardonne rien.

 

 

*tout en reprochant aux blogueurs qu’il cible sans cesse d’écrire sous pseudo. Oui…

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers