Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 02:25

Un rapport parlementaire alerte sur l’explosion des dépenses médicales pour les sans-papiers et appelle à tout réformer.

Des dépenses de santé pour les étrangers les plus démunis, chaque jour plus nombreux, qui cheminent vers le milliard d’euros annuel.

 

«Le système actuel de l’aide médicale de l’État (AME) est totalement à bout de souffle. Des adaptations marginales ne suffiront pas ; il convient de repenser globalement le dispositif en s’interrogeant sur sa philosophie même.

 » Connu pour son franc-parler, le député UMP de Paris, Claude Goasguen, jette un sérieux pavé dans la mare au détour de son rapport sur le projet de loi de finances pour 2014 relatif à la santé. Ce document, dont Le Figaro a eu connaissance, décrit notamment la folle dérive de l’AME accordée aux personnes étrangères résidant en France depuis plus de trois mois. En voici les points clés:

• Le ministère de la Santé soupçonné d’entretenir l’opacité. […]

Plus de 250.000 sans-papiers bénéficient de l’aide médicale
L’obstination a payé. «Au 31 mars 2013, le nombre de bénéficiaires s’établissait à 264.000 personnes», a appris le député. […]

Avec plus de 30.000 illégaux, la Guyane sous-estime ses chiffres. […]

• Plus de 800 millions d’euros de dépenses prévus en 2013.

• L’État abonde, selon le rapport, un véritable puits sans fond.

L’élu a découvert, effaré, que «les acteurs du système (…) n’ont aucun intérêt à contenir la dépense puisque les surcoûts sont toujours compensés.» Il ajoute: «Le système entretient donc lui-même sa fuite en avant, déresponsabilisant collectivement et individuellement tous les acteurs.» Et les déficits se creusent.

Les contrôles indispensables font totalement défaut.

Le rapporteur déplore que «l’ensemble des dispositifs instaurés en 2011 (ait) été supprimé et que depuis aucun outil de suivi ou de contrôle n’(ait) été mis en place». Des contrôles qui vont être «renforcés», a assuré jeudi Marisol Touraine, la ministre de la Santé.

• Une réforme indispensable.[…]

 

Le Figaro

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science