Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 03:24

ame_maxppp

Nous sommes un drôle de pays, nous nous foutons comme de l’an 40 de nos nationaux, mais sommes aux chevets des autres comme s’ils étaient nos propres enfants.

 

Dans la France de 2015, nombre de français ayant passé une vie à cotiser à l’assurance maladie se voient refuser des remboursements de soins qu’ils soient dentaires ou oculaires. Nombre de français avec un emploi ne peuvent plus se soigner faute de moyens. De ceux-là nos gouvernants n’en ont cure, qu’ils se débrouillent, ce n’est pas notre problème.

 

Un primo-arrivant lui a droit à tous les égards de la République, même plus qu’il n’oserait imaginer. Je prends l’exemple des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale en date du 13 janvier dernier.

 

 La député PS Jacqueline Fraysse interrogeait la ministre Marisol Touraine sur l’application de l’Aide Médicale d’Etat qui n’était à son avis pas assez utilisée par les immigrés clandestins qui pullulent dans notre pays. Cela malgré l’augmentation du coût de cette mesure qui est passée en 10 ans de 15 millions d’€ à 1 milliard.

 

image: http://cdn.stickyadstv.com/prime-time/intext-roll-ad-message-fr.png

 

La réponse de Mme la ministre est étonnante puisque celle-ci justifie le tourisme médical payé par le contribuable français de ces clandestins en répondant « le droit des étrangers malades est un symbole fort pour notre pays et pour notre République, pour notre capacité à soigner chaque malade sur notre territoire. »

« Un projet de loi relatif au droit des étrangers en France sera examiné prochainement au Parlement. Il fait évoluer la procédure applicable, d’abord en assouplissant les critères d’accès à ce droit, ensuite en instaurant un titre pluriannuel pour soins, ce qui représentera une nouveauté tout à fait importante. »

« Le ministère de la Santé fixera par ailleurs les orientations pour l’organisation des avis médicaux, et la transparence de la procédure sera garantie, y compris en octroyant une place aux associations de défense des étranges malades. »


Ce qui veut dire en français traduit de la langue administrative du législateur, est que la loi assouplira encore plus l’Aide Médicale d’Etat. En conséquence nous aurons toujours plus de clandestins qui se soigneront gratuitement, certains d’entre eux viendront en France seulement pour raison de santé afin de bénéficier de soins qu’ils n’ont pas chez eux. La France deviendra ce que l’on peut appeler une sorte de clinique gratuite pour tiers-mondistes.

 

La préférence nationale doit être de mise, on ne doit pas soigner gratuitement une personne qui ne cotise pas à l’assurance maladie. Si des étrangers veulent bénéficier de notre médecine nationale, ils doivent régler l’addition qui souvent dépasse plusieurs dizaines de milliers d’€.

La médecine a un coût et notre pays ne peut la faire partager gratuitement aux immigrés. C’est un principe que tout pays au monde applique sauf la France. Cette exception doit cesser et au plus vite. Mais ce n’est visiblement pas l’avis de nos gouvernants.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/01/15/aide-medicale-detat-des-immigres-la-ministre-de-la-sante-en-faveur-du-tourisme-medical/#ZxJGJxHBTXo6akXr.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science