Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 01:13

 

Addendum : Bernard Maclet a donc mis sa menace à exécution. Le maire de Hauteville Lompnes menaçait de démissionner après que le préfet eut refusé de limiter l’afflux de demandeurs d’asile dans sa commune. Il annoncé jeudi soir au conseil municipal qu’il allait remettre sa lettre de démission au préfet dès mardi prochain.

(…) France 3 Rhône Alpes

———————————————————

Addendum : Le nombre de demandeurs d’asile a littéralement explosé dans la région l’année dernière, et plus particulièrement dans l’Ain. Tous les centres d’accueil sont saturés. Une situation devenue peu supportable pour certaines communes, comme à Hauteville. La semaine dernière encore, 31 personnes sont arrivées.

(…) France 3 Rhône-Alpes

———————————————–

Hauteville-Lompnes. Près de 200 demandeurs d’asiles sont accueillis dans la commune. Bernard Maclet menace de démissionner si une solution n’est pas rapidement trouvée.

Les élus, unanimes, demandent désormais le départ des demandeurs d’asile de l’immeuble de la Donchère.

On se souvient qu’en novembre dernier, le maire d’Hauteville-Lompnes, Bernard Maclet, avait joué la carte de l’apaisement en ne s’opposant pas formellement à l’hébergement de 120 demandeurs d’asile supplémentaires logés dans l’immeuble de la Donchère, propriété de Dynacité. « J’ai choisi cette attitude républicaine, car il n’était pas concevable de voir ces hommes, femmes et enfants, passer l’hiver dans des garages.

Mais j’ai assorti cet accord d’une clause temporaire. Il n’est en effet pas question de voir la station devenir un centre d’accueil permanent de demandeurs d’asile. Nous avons déjà 80 réfugiés accueillis dans les immeubles des Sapins et de la Luciole et ne pouvons guère aller au-delà sans remettre en cause les équilibres sociaux, associatifs et scolaires.

J’ai à nouveau sollicité le préfet, qui me recevra le 12 avril, pour que l’immeuble de la Donchère soit petit à petit vidé de ses occupants. Je confirme, comme je l’avais annoncé cet hiver, que je démissionnerai de mes fonctions si les engagements ne sont pas respectés. »[...]

Le Progrès

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration