Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 02:32

picto_prendre_positionAlerte ! Hollande veut s’attaquer aux bases de la Sécurité sociale !

Dans sa conférence de presse mardi 14 janvier, François Hollande a annoncé vouloir établir « un pacte de responsabilité » avec les patrons, dont la première mesure énoncée serait « l’allégement du coût du travail », avec « d’ici 2017, pour les entreprises (…), la fin des cotisations familiales ».

Il accède ainsi à la revendication du Medef, dont le président, Pierre Gattaz, réclamait, au nom de la « compétitivité », la suppression des cotisations sociales de la branche famille.

Les travailleurs seraient triplement spoliés !

Une première fois parce que la partie des cotisations sociales que le gouvernement a supprimée est en réalité une partie du salaire de l’ouvrier constituant ce qu’on appelle son salaire différé. Là où il y avait un droit d’accès aux allocations familiales appuyé sur son salaire, il y aura désormais une ligne budgétaire pouvant varier d’une année sur l’autre, jusqu’à disparaître !

Une deuxième fois parce que la « compensation » par l’Etat, au moment où l’Union européenne exige la réduction des déficits publics, signifie que l’ouvrier sera privé d’une partie des services publics supprimés.

Une troisième fois puisqu’il est question de diminuer les dépenses de l’assurance maladie au nom de la« réduction des déficits ».

Et comme à l’habitude, les nouveaux cadeaux au patronat avec ce « pacte de responsabilité » nous sont présentés avec des « contreparties » que constitueraient des « créations d’emplois » !

Qui peut croire à cette baliverne ?

Depuis 1991, le taux des cotisations patronales a baissé de 4,24 %. Dans le même temps, le nombre de chômeurs comptabilisés est passé de 2 millions à 3,15 millions.

Et le CAC 40, principal indice de la Bourse de Paris, a clôturé, le 30 décembre 2013, en enregistrant une progression de 17 % sur les douze derniers mois !

En réalité, ce qui est visé par le capitalisme et ses représentants, c’est la destruction de la Sécurité sociale de 1945 fondée sur la solidarité ouvrière, c’est-à-dire sur les cotisations sociales.

Et pour faire passer cette attaque sans précédent contre les bases mêmes de la Sécurité sociale, Hollande a annoncé son intention d’« engager sa responsabilité sur ce texte », procédure lui permettant de faire adopter sa loi sans même que celle-ci passe devant le Parlement, s’appuyant ainsi sur l’arsenal antidémocratique de la Ve République !

Ne touchez pas à la Sécurité sociale !

Quiconque se place du côté des droits ouvriers ne peut tenir qu’un seul langage : on ne touche pas à la Sécurité sociale et à aucune de ses branches !

C’est la base de l’unité nécessaire dans le combat de défense de la Sécurité sociale, premier pas vers la reconquête de la Sécurité sociale de 1945.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique