Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 01:11

Un festival kurde rassemblant 40’000 Kurdes de toute l’Europe a dégénéré en violences samedi soir à Mannheim, dans l’ouest de l’Allemagne. Quatre-vingt policiers ont été blessés, dont un grièvement. Les heurts ont commencé lorsqu’un enfant de 14 ans a voulu entrer dans le périmètre de la fête avec un drapeau interdit.

 L’Allemagne a été choquée par la façon dont ce festival culturel a tourné à l’émeute. Le quotidien Die Welt évoque même « une orgie de violence ».

Selon le maire de Mannheim, Peter Short (SPD), cité par Die Welt, les premiers éléments de l’enquête semblent indiquer que les violences ont été provoquées par quelques 500 jeunes musulmans qui étaient venus de France pour assister au festival.

Le ministre de l’Intérieur Reinhold Gall (SPD) a visité Mannheim dans la soirée et a été choqué par le spectacle. « Ce fut de la violence gratuite contre la police. Quelque chose ne va pas dans notre pays », at-il dit.

 

Incapables de l’en empêcher, les services de sécurité des organisateurs ont appelé la police qui a été agressée dès son arrivée. Les fauteurs de troubles ont alors reçu les encouragements de milliers de visiteurs de la fête. Des pierres, des bouteilles et des engins incendiaires ont été lancés sur les forces de l’ordre, appelées à intervenir par les organisateurs, et qui ont répliqué en usant de gaz lacrymogènes.

La police, dont 13 véhicules ont été endommagés au cours de ces violences, a procédé à 31 arrestations. Des couteaux et un poing américain ont été saisis.
RTS

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société