Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 12:47

Le Palais du Luxembourg, qui abrite le Sénat

Certains fonctionnaires gagnent même plus que les sénateurs. Pour un administrateur, en moyenne, c’est 6000 euros nets par mois, 5.000 euros pour un chauffeur,  4.000 euros pour un huissier, mais tout dépend de l’ancienneté.

Depuis 2011, le Sénat fait des efforts avec 4 millions d’économies. Mais rien côté fonctionnaires, d’où le conflit social qui se joue en ce moment. Un bras de fer entre la questure et le syndicat des fonctionnaires sur une prime hallucinante, archaïque, vieille depuis de plus d’un siècle, indexée sur le prix du pétrole et qui a donc doublé en 10 ans : 4.623 euros cette année, multipliée par deux si mari et femme travaillent au sénat. Ils sont 1.120 à la toucher.

L’heure de la sobriété aurait donc sonné. L’idée : réduire cette prime, mais pas trop, à hauteur 3.945 euros en 2013. Et de la supprimer pour tous les nouveaux fonctionnaires qui seront recrutés à partir de la semaine prochaine.

Mais même ça, le syndicat ne veut pas en entendre parler. Il y aura une manifestation jeudi après-midi devant le palais du Luxembourg. Chez les sénateurs, on ironise sur « ce prolétariat qui sera dans la rue ». Mais un prolétariat de fonctionnaires, payés trois fois plus que la moyenne nationale…

Alba Ventura | 05/12/2012 – 06h52 écouter « Les Carnets d’Alba » – INFO RTL : grève du personnel du Sénat, mécontent de voir leur prime de chauffage baisser Ils touchent 4.000 euros par an pour se chauffer à leur domicile. Une prime indexée sur les cours du pétrole. Le Sénat a décidé de la diminuer. Cela suscite des remous. Certains fonctionnaires gagnent même plus que les sénateurs. Pour un administrateur, en moyenne, c’est 6000 euros nets par mois, 5.000 euros pour un chauffeur,  4.000 euros pour un huissier, mais tout dépend de l’ancienneté.

Depuis 2011, le Sénat fait des efforts avec 4 millions d’économies. Mais rien côté fonctionnaires, d’où le conflit social qui se joue en ce moment. Un bras de fer entre la questure et le syndicat des fonctionnaires sur une prime hallucinante, archaïque, vieille depuis de plus d’un siècle, indexée sur le prix du pétrole et qui a donc doublé en 10 ans : 4.623 euros cette année, multipliée par deux si mari et femme travaillent au sénat. Ils sont 1.120 à la toucher.

L’heure de la sobriété aurait donc sonné. L’idée : réduire cette prime, mais pas trop, à hauteur 3.945 euros en 2013. Et de la supprimer pour tous les nouveaux fonctionnaires qui seront recrutés à partir de la semaine prochaine.

Mais même ça, le syndicat ne veut pas en entendre parler. Il y aura une manifestation jeudi après-midi devant le palais du Luxembourg. Chez les sénateurs, on ironise sur « ce prolétariat qui sera dans la rue ». Mais un prolétariat de fonctionnaires, payés trois fois plus que la moyenne nationale…

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie