Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 01:12

[NDLR : L'AME coûte 1 milliard d'euros en 2013. Si les 288.000 clandestins bénéficiant de cette aide paient 50 euros de participation (14,4 millions), cela représente 1,4% des dépenses, les 98,6% restant à la charge de "l'état"]

Alors que l’UMP durcit son discours sur l’immigration, un amendement pourrait être voté au Sénat pour rétablir ce forfait que la gauche a supprimé.

 Cela fait déjà plusieurs années que la droite se déchaîne contre l’Aide médicale d’Etat (AME). En cette période de campagne interne à l’UMP où il faut séduire des militants avides de discours musclés sur l’immigration, ils sont de plus en plus nombreux à promettre la fin de cette mesure qui permet à des étrangers en situation irrégulière et aux ressources très faibles, d’être soignés gratuitement.

Nicolas Sarkozy, qui défendait en 2012 cette «générosité française», dénonce désormais une«gabegie» à longueur de meetings. Candidats à la primaire (mais pas à la présidence de l’UMP), Xavier Bertrand plaide pour «la suppression totale» de l’AME et François Fillon souhaite la remplacer par un dispositif limité aux urgences sanitaires dans un nombre restreint d’établissements.

Sans aller jusque-là, les sénateurs UMP vont proposer, ce samedi lors du débat sur le volet «santé» du budget 2015, de rétablir une franchise. Une sorte de ticket d’entrée pour pouvoir bénéficier de l’aide, que la droite a introduite en 2011 et que la gauche a supprimée dès l’été 2012. Les députés UMP, lors du débat sur le projet de loi de finances début novembre, avaient défendu des amendements allant dans ce sens, sans succès.

L’amendement du sénateur UMP René-Paul Savary, rapporteur de la commission des affaires sociales, prévoit «le paiement d’une participation annuelle d’un montant de 50 euros par bénéficiaire majeur»…

Libération

 

vu sur : http://www.fdesouche.com/541353-amefranchise-demandee-par-les-senateurs-ump-14-du-montant-total

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science