Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 01:31

Les fidèles tournent autour de la Kaaba lors du dernier jour du pèlerinage à la Mecque, le 16 novembre 2010

MONDE - Les autorités saoudiennes déconseillent le pèlerinage cette année...

La crainte d'une épidémie du coronavirus et des travaux sur les Lieux saints a poussé l'Arabie saoudite à des restrictions sur le pèlerinage à La Mecque qui attire des millions de fidèles du monde entier.

Les autorités saoudiennes ont ainsi déconseillé le pèlerinage, prévu cette année en octobre, aux fidèles de santé fragile, âgés ou souffrant de maladies chroniques comme le diabète, les problèmes respiratoires et les maladies du coeur et des reins.

Les restrictions concernent également les femmes enceintes et les enfants en bas âge, avait annoncé le 13 juillet le ministère de la Santé.

Restrictions

Mais, hormis ces restrictions, le ministère n'a pris aucune mesure spéciale pour détecter dans les aéroports les personnes susceptibles d'être contaminées par le coronavirus MERS, a indiqué à l'AFP le vice-ministre de la Santé Ziad Memish.

«Nous n'avons pris aucune mesure de précaution dans les aéroports puisque l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne l'a pas recommandé», a-t-il indiqué.

L'Arabie saoudite est le premier foyer du coronavirus et le pays le plus touché avec 69 cas confirmés et 38 décès, selon les derniers chiffres de l'OMS publiés dimanche.

Premier foyer du coronavirus

Jusqu'à présent, 45 personnes sur un total de 90 cas confirmés, sont décédées après avoir été contaminées par le coronavirus qui provoque des problèmes respiratoires, une pneumonie et une insuffisance rénale rapide.

Les experts disent savoir peu de choses pour le moment de ce coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, baptisé MERS par l'OMS.

Le Syndrome respiratoire coronavirus du Moyen Orient présente un risque important en environnement hospitalier.

C’est l’une des conclusions de l‘étude lancée en mai dernier par des chercheurs en Arabie Saoudite, alors que l’inquiétude ne semble pourtant pas augmenter dans les régions concernées.

Le MERS, ce virus proche du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) a tué 32 personnes en Arabie Saoudite depuis septembre 2012.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 38 personnes ayant contracté le coronavirus sont décédées dans le monde, sur 64 cas confirmés.

 Avec AFP

 

 

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science