Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 02:22
opisrael.com des Anonymous hacké par Israël

opisrael.com des Anonymous hacké par Israël

Texte incrusté :

En 64 ans, j’ai enduré 7 guerres, 2 intifadas, 4 conflits armés, 12.100 tirs de roquettes et mortiers, 170 morts dans des explosions terroristes, des milliers et des milliers d’attaques terroristes bloquées. J’ai perdu 22 993 soldats qui ont donné leur vie pour me défendre. Pourtant, je ne suis pas brisé, je ne suis pas découragé, et je suis loin d’avoir perdu espoir. Je suis toujours là. Je suis Israël…

* w00t en langage de jeu vidéo en ligne désigne le cri de guerre du vainqueur. C’est une façon de dire « vous nous appartenez ».

Israël était dans le collimateur des Anonymous.

Il y a 2 semaines, nous avons appris que les Anonymous ont lancé un mot d’ordre mondial, #OpIsrael, pour livrer la plus grande attaque de l’histoire de l’informatique, dimanche 7 avril, contre Israël. L’objectif était d’ « effacer Israël du cyber-espace », en solidarité avec le peuple palestinien…

Non seulement ils n’ont rien effacé du tout, mais ils nous ont bien fait rire.

  • Israël a leur a infligé la honte suprême : le site des Anonymous opisrael.com a été hacké par Israël qui en a pris le contrôle total, remplaçant la propagande d’Anonymous par un rappel historique – probablement la seule information factuelle que opisrael.com ait jamais publié – une vidéo qui passait l’Atikva en boucle, et un bruit de crunch crunch tandis que leur disque dur était effacé !
  • Mise à jour 9 avril 22:20 heure française : des jeunes hackers israéliens font joujou avec opisrael.com que les Anonymous n’arrivent pas à reprendre. Ils viennent ce soir de poster cette vidéo :

  • Aux dernières nouvelles, les Lamers Anonymous ne parviennent même pas à reprendre possession de leur propre site !
  • OPisrael

    opisrael.com hacké par des mômes israliens

    • Humiliés, les Anonymous ont tenté de donner à croire que opisrael.com n’était pas leur site, mais celui des israéliens. Ils ont hâtivement remplacé les informations DNS du site par un enregistrement vieux de 3 jours. Malheureusement, les vraies informations étaient archivées, et elles ont montré que le nom de domaine opisrael.com avait été modifié le 17 mars avec leur annonce officielle de lancement de l’opération (et nous avons même appris que leur serveur se trouve en Suisse…)

    OpIsrael-l_humiliation

    • Cyberwarzone.com (1) annonçait d’ailleurs, le 16 mars, que toutes les informations sur l’opération se trouvaient sur le site opisrael.com, et AnonGhost l’initiateur du projet, y a même publié le nom des hackers participants, dont le nom est maintenant associé à la honte d’avoir eu leur site hacké après 5 minutes (!) de transfert :

    Mauritania Attacker (AnonGhost & Mauritania HaCker Team)
    HUrr!c4nE (ajax Team)
    Hitcher (MLA)
    SAW-19, X-Line, V!rus No!r (Moroccan Hackerz)
    Foxy, MR@T0RJAN (Gaza Hacker Team & Gaza Security Team)
    PLiiiJl (Anonymous Syria)
    Team:
    AnonGhost
    Mauritania HaCker Team
    Ajax Team
    MLA
    Moroccan Hackerz
    Gaza Hacker Team & Gaza Security Team
    Anonymous Syria
    ZHC
    The Hackers Army


    • Alors que les Anonymous ont affirmé avoir causé des dégâts de plusieurs millions de dollars, et hacké plus de 100 000 sites israéliens (ils ne sont même pas capable d’annoncer des chiffres crédibles), Yitzhak Ben Yisrael, du Cyber bureau du gouvernement israélien, a déclaré que « les hackers ont essentiellement échoué dans leur tentative de faire tomber les sites importants ».
    • Les Anonymous ont effectivement hacké des sites israéliens : le site d’un salon de coiffure qui porte un nom issu du vocabulaire militaire, et, pensant attaquer une entreprise de l’industrie de l’armement, un site de vente en ligne de surplus militaire !
    • Un grand nombre de sites que les Anonymous pensent avoir détruits ont en fait mis en place des filtres d’adresse IP qui fait que les sites n’étaient accessibles que depuis Israël et certains pays (nous avons pu nous connecter à la Knesset depuis Israël et la Californie sans problème), mais eux, ne pouvant les atteindre, ont pensé les avoir bloqués.
    • Autre échec cuisant, les Anonymous ont tenté une attaque sur le fournisseur d’accès internet et de téléphonie Netvision. Ce dernier a mis en place un système de miroirs, et un serveur belge d’où venait le hack a été perturbé !

    Et le meilleur pour la fin :

    Israël a piraté des sites internet palestiniens, y compris le site de la Mukata de l’Autorité palestinienne (MDR) en se faisant passer pour les Anonymous, ce qui a semé la panique jusqu’à Gaza, qui ne comprenaient pas pourquoi leur propre camp s’en prenaient à eux !

    18 sites palestiniens en Judée Samarie ont été attaqués par Israël pendant 3 minutes,
    En Australie, 7 sites ont été attaqués pendant 5 minutes,
    9 sites en Ukraine ont perdu tout contrôle pendant 2 minutes,
    Et 27 sites en Turquie, pendant 3 minutes.

    Cerise sur le gâteau, une attaque de cette ampleur a offert gratuitement aux services de sécurité israéliens des conditions de test en grandeur nature pour valider quelques petits trucs nouveaux sur la sécurité informatique, ce qu’ils n’auraient jamais pu faire sans l’aide précieuse des Anonymous. De fait, Israël qui est déjà l’un des pays les plus avancés en sécurité informatique devient maintenant le leader. Merci Anonymous ;-)

    Techniquement peut-être pas complètement Lamers les Anonymous (quoi que le hack de leur site…), mais pour le reste…

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

    (1) http://www.cyberwarzone.com/opisrael-hackers-launch-opisraelcom-website

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International