Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:22

Selon le Canard Enchaîné, les lunettes en écailles de tortue d’Audrey Pulvar, qui ne cesse de s’indigner, édito après édito, contre les riches, auraient couté 15.000 euros !

Alors que de nombreuses rumeurs circulaient sur le net à la suite d’un article paru dans le magazine bobo Technikart, qui estimait le prix des lunettes d’Audrey Pulvar à 12.000 euros, l’intello en mini jupe, indignée par cette information mensongère avait râlé contre la désinformation, jurant que ses lunettes n’avaient pas couté cette somme.

« Mes lunettes n’ont pas couté 12000 euros, c’est du grand n’importe quoi !« , s’était-elle insurgée, rédigeant plusieurs twitts pour dénoncer les calomnies honteuses dont elle était victime.

Malheureusement pour l’intello en mini jupe, qui aurait mieux fait, encore une fois, de réfléchir avant de se répandre sur tous les médias, le Canard Enchaîné s’est renseigné sur le sujet et selon l’hebdomadaire, les lunettes ne valent effectivement pas 12.000 mais 15.000 euros, ce qui est, évidemment, encore pire.

Se défendre sur le prix exorbitant de ses lunettes en arguant que le montant est inexact alors qu’il est en fait supérieur : la mauvaise foi de Pulvar ne peux plus justifier ce comportement. Seuls les sentiments de toute puissance, d’impunité et de pleins pouvoirs peuvent expliquer la position de Pulvar. Avoir un mec ministre serait-il si grisant ?

Quand la gauche caviar prend les membres du petit peuple pour des crétins !

Pour ajouter à la polémique sur le prix de ces lunettes, un prix qui serait déjà indécent s’il ne s’agissait pas d’une bonne âme de gauche donnant des leçons de morale en permanence et défendant dans tous ses billets les pauvres contre le monde du fric, il s’agirait de lunettes faites en écailles d’une espèce de tortue protégée.

Sur ce point également, la belle s’était déjà défendue, expliquant qu’il s’agissait de vieux stocks et que c’était tout à fait légal. Sauf qu’en réalité, on sait très bien comment fonctionnent ces marchés d’animaux protégés. Les vieux stocks finissent toujours par être reconstitués afin de combler les bourgeoises du 16e qui veulent des lunettes originales !

Des vieux stocks reconstitués au fur et à mesure qui n’empêchent pas que Pulvar porte des lunettes en écailles de tortues protégées. On attend avec impatience que les alliés Verts des socialistes dénoncent la compagne du ministre du redressement productif…

Les lunettes à 100.000 francs, c’est maintenant !

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Retraites