Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 02:07

Valerie_pecresse

Photo : Fondapol

 


A l’occasion de son passage télé sur iTélé, l’ancienne ministre Valérie Pécresse n’a pas manqué d’humilier Audrey Pulvar, en lui démontrant la bêtise de ses questions agressives et son absence de connaissance sur les thématiques fiscales.

La semaine dernière, Valérie Pécresse était l’invitée politique de Laurence Ferrari et de sa chroniqueuse, Audrey Pulvar.

Faisant preuve de bon sens, elle a critiqué la proposition absurde de Jean-Marc Ayrault de remise à plat fiscale. De quoi agacer celle dont l’unique rôle sur les plateaux de télévision est de défendre les idées du parti socialiste, Audrey Pulvar.

L’ex d’Arnaud Montebourg a donc interrogé la ministre, après avoir fait une pseudo démonstration de propagande pro-gouvernementale : « Est-ce qu’il n’est pas temps de faire ce que Jean-Marc Ayrault initie, c’est à dire une remise à plat du système ? »

C’est là que la députée de Yvelines a fait passer cette pauvre Pulvar pour une sotte :

« Il n’y a pas pire moment pour lancer une réforme fiscale. On est en overdose ! Il y a un problème de consentement à l’impôt, ça vous a peut-être échappé madame Pulvar« .

Surprise, Pulvar bégaie et essaye de répondre à une adversaire politique plus forte qu’elle. Elle précise qu’il est formidable que le gouvernement ait décidé d’étaler cette réforme sur tout le quinquennat (histoire que les Français continuent à s’inquiéter pour les pour impôts pendant 5 ans, sans savoir à quelle sauce ils vont être mangés, ce qui ne doit pas être un soucis pour celle qui n’hésite pas à exhiber ostensiblement sa fortune).

« Vous savez combien vous aller payer d’impôts madame Pulvar ? Vous n’avez aucune idée », lui rétorque une Valérie Pécresse pugnace, qui assènera là le coup de grâce à cette piètre porte parole officieuse du gouvernement…

Ça fait du bien !

 

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique