Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 01:54

Passée totalement sous silence par les médias français, la manifestation des islamistes à Sydney hier, prenant pour prétexte le film sur la vie supposée de Mahomet, a été la plus violente dans le monde occidental.

 

 

Australie : des enfants musulmans utilisés pour appeler au meurtre et soutenir le djihad

Pancarte exhibée par un enfant lors de la manifestation violente qui s'est déroulée à Sydney le 15 septembre contre le film supposément anti-islam : «Décapitez ceux qui insultent le prophète»

Australie-behead-enfant
__________________

Pendant que Julia Gillard [Première ministre d'Australie] cherchait à comprendre comment des enfants musulmans pouvaient être utilisés pour inciter à la violence,  Ruqaya, une fillette de huit ans, prenait la parole devant un congrès de fondamentalistes à Sydney, hier, pour exprimer son amour du dhijad.

Djihad-girlS'adressant à une foule de 600 personnes du chapitre australien du Hizb ut-Tahrir à Bankston, dans l’ouest de la ville, la jeune fille a exhorté tous les jeunes musulmans à se battre pour la restauration du califat islamique, un gouvernement mondial unique régi par la charia stricte pour tous les musulmans.

Ruqaya était la septième personne sur neuf à prendre la parole au cours de la conférence Muslim Rise. Les organisateurs de l'événement avaient invité les médias à rendre compte de son allocution.

Julia Gillard a été horrifiée devant les images montrant des enfants musulmans exhibant des pancartes incendiaires lors d’une manifestation à Sydney samedi. L’une d’elles se lisait : «Décapitez ceux qui insultent le prophète», et l’autre :  «Nos morts sont au paradis, les vôtres sont en enfer. »

«Je ne veux voir personne, surtout pas des enfants, tenir des pancartes avec des messages offensants appelant au meurtre. Cela n’est pas australien. Nous croyons en la liberté de religion et nous estimons que toutes les religions devraient être traitées avec respect», a indiqué la Première ministre.

Dans son discours, Ruqaya a déclaré: «Nous devons travailler fort pour atteindre la victoire. Votre génération et celle de vos parents n'ont pas été élevées dans le califat. Ça suffit ! Ne laissez pas ma génération être ajoutée à cette liste.»

Source : Girl, 8, calls on Islamic youth to back jihad

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions