Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 01:07

«L’Autriche échappe de justesse à l’extrême droite»

Le gouvernement de grande coalition gauche-droite en Autriche a remporté de justesse, dimanche 29 septembre, les élections législatives, en dépit de la nette progression de l’extrême droite, selon des estimations des instituts de sondages ARGE et SORA.

Le Monde (Merci à Machin_Chose)

Le gouvernement de grande coalition gauche-droite en Autriche s’achemine vers la majorité absolue des sièges au Parlement aux législatives de dimanche, en dépit de la nette progression de l’extrême droite, selon une première estimation de l’institut de sondages ARGE.

D’après cette estimation pour l’agence de presse autrichienne APA, le Parti social-démocrate (SPÖ) du chancelier sortant Werner Faymann, avec toutefois son plus mauvais score historique, obtiendrait 27% des suffrages (29,26% en 2008), les conservateurs (ÖVP) 23% (25,98% en 2008), également leur plus mauvais résultat, et l’extrême droite de Heinz Christian Strache (FPÖ) 22% (17,54% en 2008), une hausse de près de quatre points.

La liste du milliardaire austro-canadien eurosceptique Frank Stronach entre au Parlement, mais — à 6% — avec un score loin des espoirs de ce nouveau venu en politique, crédité il y a encore six mois de 12% des intentions de vote.

En revanche, le parti fondé à la suite d’une scission du FPÖ par le dirigeant populiste charismatique Jörg Haider, décédé dans un accident de voiture en 2008, échouerait avec seulement 3,5% et serait donc éliminé du Parlement alors qu’il avait encore obtenu 10,70% en 2008.

Libération

La remontée de l’extrême droite xénophobe, le FPÖ de Heinz-Christian Strache, tout comme le surgissement d’un nouveau parti créé par le milliardaire austro-canadien Frank Stronach, très critique envers les instances bruxelloises, sont deux éléments marquants des élections législatives autrichiennes, dimanche 29 septembre.

Les Autrichiens peuvent voter dès 16 ans, mais c’est surtout l’extrême droite qui en avait tiré avantage jusqu’alors, notamment par son habileté à utiliser des médias tels qu’Internet ou la bande dessinée.

Si les forces eurosceptiques pourraient représenter plus d’un quart des suffrages, elles ne devraient pas suffire à bouleverser le paysage politique et le Parlement restera majoritairement proeuropéen. […]

Plus lisse et souriant que le défunt Jörg Haider, Heinz-Christian Strache a travesti la xénophobie en message évangélique : «Aime ton prochain. Pour moi, ce sont nos Autrichiens», proclament ses affiches, qui le montrent discutant avec une sage jeune fille blonde vêtue de rose. […]

Le Monde

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique