Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 01:03

Les projets de la Mairie de Paris suscitent la colère des habitants de l’Ouest parisien et des mairies proches des bois de Boulogne et Vincennes. Etat des lieux.

Une pluie de patates chaudes. C’est un peu, à les entendre, ce que les maires de l’Ouest parisien ont essuyé lorsqu’ils ont pris connaissance du vœu qu’a enregistré, le 15 octobre dernier, la Mairie de Paris. Ce texte « relatif à l’insertion des personnes vivant dans les campements » se saisit de la délicate question des Roms: que faire de ces familles dont les camps de fortune se multiplient autour de la capitale ? Solution préconisée par la Mairie: la mise à disposition de logements vacants et la création d’un « village d’insertion » dans l’ouest de Paris. Le texte, qui n’a pas de valeur juridique, estime en effet que « l’Ouest parisien ne peut se considérer comme exempté de cet effort l»…

Dans le viseur de la Mairie de Paris, le trop chic XVIe arrondissement et le bois de Boulogne, où les services municipaux ont repéré cinq pavillons susceptibles d’accueillir des familles de Roms. Une expertise est en cours pour savoir s’ils peuvent faire l’affaire. Problème : les villes comme Neuilly-sur-Seine, Boulogne, Saint-Cloud, Suresnes et Puteaux sont limitrophes du bois et n’ont pas été prévenues. Et leurs habitants s’inquiètent, à quelques mois des élections municipales, de ce projet qui installerait des familles de Roms à quelques centaines de mètres de leurs habitations.

Sur les marchés, dans les commerces, cette perspective est devenue le sujet de conversation principal. Une jeune habitante d’Auteuil, excédée: « Ils veulent nous punir parce que nous sommes des bourgeois, c’est bien ça ? »

Réagissant à cette proposition, Claude Goasguen, député-maire UMP du XVIe, a lancé sur son site internet une pétition. Avec, en guise de préambule, un renvoi à l’expéditeur: « Sans concertation, la majorité socialo-écolo-communiste lance une étude afin d’aménager dans le XVIe des mobile homes, des préfabriqués et d’y installer des dizaines de familles roms ! » A ce jour, la pétition a réuni plus de 2 200 signatures.

(…) le Figaro

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration