Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 02:46

 

 

Les excuses officielles de l’actrice et mannequin indien Kavita Verma qui avait été filmée, dans un film et dans une vidéo, dans des poses aguichantes avec un chapelet autour du cou, provoquant la protestation des chrétiens indiens sont arrivées.

Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, les producteurs du film incriminé intitulé Policegiri, T.P. Aggarwal et son fils Rahul Aggarwal, ont exprimé leur regret pour avoir blessé les sentiments de la communauté chrétienne, affirmant aux responsables de l’association Catholic Secular Forum (CSF) que les images en question seront éliminées du film.

Les producteurs ont déclaré avoir le plus grand respect pour toute foi religieuse, s’engageant à ne pas répéter de telles erreurs. Kavitta Verma a, elle aussi, envoyé une lettre « d’excuses inconditionnelles », affirmant ne pas avoir voulu offenser qui que ce soit et s’engageant à retirer également d’Internet l’ensemble des images qui la présentent avec un chapelet autour du cou. « J’ai commis une erreur et je m’engage à faire preuve de la plus grande révérence envers les objets religieux à l’avenir » écrit l’actrice, déclarant comprendre et respecter les préoccupations exprimées par la communauté chrétienne.

Dans une note envoyée à Fides, Joseph Dias, responsable du CSF, a répondu que « les chrétiens pardonnent, à cause de leur foi, mais cela ne signifie pas qu’ils peuvent accepter des actes blasphématoires ou des blasphèmes envers leur foi », invitant les metteurs en scène et les producteurs de Bollywood à respecter les symboles de toutes les religions. -

 

Comme le dit fort justement le responsable du Catholic Secular Forum, on pardonne le blasphème mais on ne l’accepte pas ! Deux bonnes leçons à tirer de cet “incident” :

1. La protestation, ça paye ;

2. Que les chrétiens français prennent modèles sur leurs frères indiens…

 

 

See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/blasphemes-a-bollywood-des-excuses-aux-chretiens#sthash.VM2wLJAQ.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions