Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 12:01

ce-qui-choque-nos-enfants

Et c’est reparti !

Comme tous les ans maintenant à l’approche de Noël, fête païenne commémorant le solstice d’hiver avant d’être religieuse, et qui au fil du temps est devenue prétexte à une consommation débridée n’ayant plus grand chose à voir (sauf en privé) avec la fête de l’avènement du Christ sur terre … depuis qu’une certaine communauté s’active pour évincer nos us et coutumes au profit des leurs, toutes leurs revendications sont aussitôt exaucées par l’armée de nos lâches et traîtres élus, qui partout en France collaborent à ce changement de civilisation, ne leur en déplaise !

http://fr.wikipedia.org/wiki/No%C3%ABl#Origines

C’est ainsi que pour ne pas stigmatiser ces pauvres gens, des collabos de la plus basse espèce œuvrent un peu partout pour gommer toutes manifestations qui pourraient « choquer » cette communauté hyper sensible … se foutant comme d’une guigne de la sensibilité de leurs administrés d’origine !

croyants_incroyant

Le problème a déjà été évoqué les années précédentes dans les colonnes de R.L. (*) mais cette année il est impossible de ne pas réagir à trois cas qui sans tarder viennent de se produire : changement de nom du Marché de Noël de Mulhouse, et deux crèches de Noël qui indisposent deux élus indignes, en Vendée et dans l’Hérault !

1/ Dans le premier cas, Olivier Pfister témoigne courageusement, dans une copie d’un mail adressé à l’ex marché de Noël de Mulhouse et parue sur Facebook :

« Je vous écris pour vous faire part de mon indignation sur le changement de nom du marché de Noël de Mulhouse en « étofféries ». Ce changement de nom n’est en rien anodin, vous vous alignez sur le dogme actuel qui désire effacer toute référence au christianisme, quand bien même la fête de Noël, plus qu’une fête chrétienne, est une fête commémorant le solstice d’hiver :

La fête de Noël se trouve dans la continuité du solstice d’hiver, et bien qu’au départ, le fait religieux écrasa les fêtes païennes, depuis, le côté religieux a largement été mis en retrait, Noël et son marché se sont vidés de leur substance religieuse, la majorité des gens fêtant Noël ne sont ni chrétiens ni croyants, et ne fêtent Noël que par l’aspect traditionnel et festif de l’événement. 
On peut déplorer que le fait du solstice d’hiver soit complètement écarté de nos fêtes, on peut critiquer le christianisme pour s’être imposé par la force, on peut se lamenter de l’aspect commercial de la fête, mais pourquoi vouloir changer une tradition désormais bien ancrée dans nos sociétés ? …

D’ailleurs l’hypocrisie du prétexte est éclatante lorsque l’on peut lire dans l’article de « L’Alsace » :

« Au chalet de Noël les enfants et leurs parents pourront profiter de nombreux ateliers (bredalas, pains d’épices, mannalas, décorations de Noël…) et surtout rencontrer le Père Noël. »

A quoi sert donc d’éliminer le mot « Noël » dans l’appellation de l’événement puisque celui-ci affiche partout sur les étal les objets s’y référant ! Sans doute n’est-ce qu’un début et que si nous n’y prenons pas garde, l’an prochain « on » demandera son interdiction pure et simple ?

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2014/11/22/les-etoffeeries-premier-jour-du-marche-de-noel

2/ Mais encore plus grave dans le second cas, est la décision du Tribunal administratif de Nantes qui, au nom du principe de séparation de l’Eglise et de l’Etat, a fait retirer la crèche installée dans le Hall du Conseil Général de Vendée ! 

tolere-intolerable

http://www.leparisien.fr/pays-de-la-loire/creche-de-noel-interdite-en-vendee-le-departement-en-emois-villiers-scandalise-03-12-2014-4344351.php

Ah il a bon dos le principe de laïcité lorsqu’il arrange certains esprits tordus (ici il s’agit du morpion Jean Regourd, président de la fédération départementale de la Libre pensée, qui avait saisi le tribunal administratif de Nantes en 2012, après avoir constaté la présence d’une crèche en décembre 2010 ! ) qui ne s’offusquent jamais en revanche, de l’étalage d’une autre religion partout en France sur les places publiques, que ce soit les enfoulardées, les enniqabées, les barbus en pyjama, les mosquées qui poussent comme des champignons, le halal ingurgité à notre insu, l’omniprésent ramadan, ou encore le sauvage égorgement des animaux lors de l’Aïd … quand ce n’est pas celui des citoyens eux-mêmes … mais dont il ne faut jamais parler pour ne pas stigmatiser cette communauté !

http://www.fnlp.fr/

Monsieur Jean Regourd vous n’êtes qu’un mesquin « bouffe-curés » et rien d’autre, j’en veux pour preuve le « Ni Dieu ni Maître, à bas la calotte et vive la sociale » qui figure sur votre site sous votre dénomination, et le titre même de « Libre pensée » s’avère une énorme imposture puisque vous ne tolérez aucunement la pensée des autres citoyens et n’hésitez pas à ester en justice pour leur faire rendre gorge lorsqu’ils n’appliquent pas la vôtre !

Car souvenons nous qu’ailleurs l’an dernier, les véhémentes et courageuses protestations de Christine Tasin (Présidente de Résistance Républicaine)  contre l’installation d’un abattoir halal provisoire à Belfort, pour la « fête » de l’Aïd el Kébir, lui ont valu d’être traînée en justice et d’être condamnée en première instance par le tribunal de Belfort à « 3000 euros d’amende, dont 1500 avec sursis, pour « délit d’incitation à la haine en raison d’une appartenance religieuse« . Alors que Christine n’avait fait que clamer tout haut ce que des millions de patriotes pensent tout bas : l’islam est une saloperie ; mais là le tribunal n’a pas jugé utile de se référer au principe de laïcité pour rejeter les jérémiades des plaignants !

Quand donc les magistrats auront-ils le courage et l’honnêteté de prononcer les bons verdicts, ne manquant pas ainsi d’attiédir le flot incessant des revendications communautaristes ?

ceci-n-est-pas-ton-pays

Concernant le jugement de Nantes, heureusement qu’il reste à l’UMP des élus honnêtes et proches de leurs électeurs ; c’est le cas de Bruno Retaillaud, Président du Conseil Général de Vendée, qui rapporte sur son blog que « de «très nombreux Vendéens se sont émus, par mail, par téléphone ou sur les réseaux sociaux, du jugement du tribunal administratif »

Ne craignant pas d’ajouter dans un communiqué du Conseil Général : « Le respect de la laïcité n’est pas (…) l’abandon de toutes nos traditions et la coupure avec nos racines culturelles. Faudrait-il interdire les étoiles dans les guirlandes de Noël qui décorent nos rues en ce moment, sous prétexte qu’il s’agit d’un symbole religieux indigne d’un espace public ? »

Et annonçant qu’il « fera appel de la décision du tribunal administratif ».

Par ailleurs, même s’il est dommage qu’il bafouille parfois,Philippe de Villiers, fait sur RMC une formidable démonstration de vérité, en témoignant haut et fort de l’islamisation de la France, ne machant pas ses mots, ce qui évidemment irrite les rigolos de l’antenne !

Philippe de Villiers : « On est en train de vivre un changement de peuplement »

3/ Enfin troisième scandale (à notre connaissance ce jour, mais il se peut qu’il y en ait d’autres) la jolie crèche inaugurée la semaine dernière à l’hôtel de ville de Béziers, à l’instigation de son maire Robert Ménard … indispose fortement le sieur Pierre de Bousquet, préfet de l’Hérault, qui ose envoyer un courrier au maire :

« La missive datée du 28 novembre, fait savoir au maire qu’une installation au sein même des locaux municipaux semble contrevenir aux dispositions constitutionnelles et législatives garantissant le principe de laïcité. Le préfet invite Robert Ménard « à reconsidérer son projet, dans son principe ou dans ses modalités ». 

http://www.midilibre.fr/2014/12/04/beziers-le-prefet-ne-veut-pas-de-creche-a-la-mairie,1092535.php 

Puis-je faire aimablement remarquer à Monsieur « de Bousquet », que les 14 mosquées construites à Béziers (mettant de côtés les nombreuses autres du département) sont bel et bien en train de « contrevenir aux dispositions constitutionnelles et législatives garantissant le principe de laïcité » , sans que cela ne l’indispose le moins du monde !!!

http://www.trouvetamosquee.fr/mosquees-herault-34/

Un tel sectarisme de la part d’un Préfet de la République est inadmissible et j’espère bien que vous en recevrez, le plus tôt possible, votre juste récompense ! En attendant, je fais partie des citoyens qui ont plaisir en cette période festive, à contempler les crèches des vitrines, sans pour autant être une chrétienne pratiquante, et je suis également scandalisée que la religion musulmane me soit imposée un peu partout dans l’espace public, sans que cela ne défrise les collabos qui se couchent devant l’islam !

Nous savons tous qui est derrière ces mesures et la somme de lâchetés des élus qui les rendent possibles ! Aussi, exaspérée au plus haut point, comme énormément de patriotes qui n’en peuvent plus des exigences sans fin des islamistes, j’aimerais leur transmettre ces avertissements dont la formulation naïve ou triviale résume pourtant très bien notre ressenti :

Message-pour-les-islamique.Capture

AVERTISSEMENT

Et je rappelle à tous les élus-collabos qu’ils sont au service de la France et uniquement de la France, non de l’Islam, système totalitaire conquérant et intolérant,  faute de quoi il auront à répondre, pour cela et bien d’autres choses, du crime de trahison d’Etat !

A bons entendeurs, salut !

Aude Alajoie

(*) http://ripostelaique.com/les-patriotes-doivent-etre-vigilants-et-defendre-noel.html 

 

VU sur : http://www.gerard-brazon.com/article-bravo-a-philippe-de-villiers-qui-exprime-son-ras-le-bol-de-l-islamisation-de-la-france-par-aude-al-125147151.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société