Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 02:26

Laïcisme. Parce que, cette année, le mot « Épiphanie » était inscrit sur les couronnes des galettes des rois (en carton recyclé) proposées aux enfants des cantines des écoles publiques, la ville de Brest les a retirées de la circulation et les écoliers qui ont eu la fève n’ont pas été sacrés rois ni pu choisir leur reine, rapporte Le Télégramme.

« À nos yeux, c’était faire rentrer le religieux à l’école, ce qui est interdit par la loi », justifie le plus sérieusement du monde la mairie socialiste.

Cela fait dire à Steven Le Roy, chroniqueur au Télégramme (réputé de gauche) que, « dans la symbolique, qu’on le veuille ou non, les enfants ont quand même célébré l’Épiphanie sans pouvoir la nommer et sans pouvoir davantage expliquer les raisons justifiant l’absence de coiffure royale cette année. À une possible petite leçon sur les rites qui nous entourent, a été préféré le silence total, protégé par les immenses parapluies de la loi et reposant sur le dos large et polymorphe de la laïcité, accommodée à toutes les pâtes frangipanes possibles ».

Il s’interroge, et nous avec : « Puisque la porte est ainsi ouverte, est-il possible alors de militer pour le retrait des oeufs en chocolat à Pâques ? Est-il envisageable de manifester pour que le jeudi de l’Ascension soit travaillé sous peine de compromission avec l’Évêché ? »

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société