Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 01:20
commission-europeenne-bruxellesBruxelles a proposé mardi un tel versement pour 2.000 salariés de Peugeot licenciés entre 2009 et 2010. Ces aides ciblent " les travailleurs licenciés à cause des modifications de l'équilibre du commerce mondial". Pour l'heure, aucune demande en ce sens n'aurait été déposée par la France s'agissant des 8.000 futures suppressions de postes. Ces aides ciblent " les travailleurs licenciés à cause des modifications de l'équilibre du commerce mondial".

Bruxelles a accédé à la demande de la France en proposant mardi une aide d'environ 12 millions d'euros aux salariés de Peugeot-PSA licenciés entre 2009 et 2010 via le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM).

Un peu plus de 2.000 anciens salariés de la marque au lion seraient concernés selon Emer Traynor, porte-parole de la Commission européennne. Soit environ 5700 euros par personne visée. Avant d'être mise en place, la proposition devra être transmise au Parlement européen et au Conseil des ministres de l'Union européenne pour approbation.

Aucune demande pour les 8.000 suppressions de postes à venir

Selon Emer Traynor, aucune demande n'a été faite pour l'instant concernant les réductions d'effectifs plus récentes de Peugeot-PSA, qui a annoncé début juillet la suppression prochaine de 8.000 postes en France, notamment en raison de la fermeture de l'usine d'Aulnay prévue pour 2014.

Le FEM "cible les travailleurs licenciés à cause des modifications de l'équilibre du commerce mondial", a rappelé la porte-parole, expliquant que les fonds visent principalement à aider à la recherche d'emploi, à l'orientation professionnelle et à la formation. D'après Emer Tarynor, le Fonds aurait permis de verser plus de 440 millions d'euros pour soutenir environ 91.000 travailleurs à travers l'Union européenne depuis sa création fin 2006.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie