Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 00:36

Se nourrir avec des insectes, voilà une idée bien peu ragoûtante pour les occidentaux que nous sommes. Et si pourtant, derrière cette alimentation atypique, se cachait une solution pour contrer famines et crises alimentaires tout en luttant contre les émissions de gaz à effet de serre ?

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, presque la moitié des êtres humains sur cette planète consomme régulièrement des insectes en guise de nourriture. En fait, c’est également notre cas : une personne ingère à son insu 500 grammes d’insectes en moyenne par an.L’entomophagie, terme désignant la consommation d’insectes par les êtres humains, est une pratique trouvant son origine dans la nuit des temps. De nombreuses populations, en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud, continuent d’ailleurs à manger des petites bêtes régulièrement. Certains mets à base d’insectes sont d’ailleurs considérés comme extrêmement raffinés.Aujourd’hui, cette pratique fait un retour en force dans le monde occidental, en dépit de la répulsion que nous pouvons instinctivement éprouver à l’idée de croquer un ver, des larves ou des termites. Quelle raison pourrait être assez forte pour que l’on outrepasse cette aversion ? Rien de moins que la survie de notre espèce, semblerait-il. (…)

 

Selon l’entomologiste néerlandais Arnold van Huis, « Le jour viendra où un Big Mac coûtera 120 euros et un Bug Mac 12 euros, où les gens qui mangent des insectes seront plus nombreux que ceux qui mangent de la viande » (Bug signifie « insecte » en anglais.)
Quant à vous, pour le futur de l’humanité, seriez-vous prêts à revoir en profondeur vos habitudes alimentaires et passer à un régime de type « 1001 Pattes » ? Vous laisseriez-vous tenter par lebonbon fourmi à la framboise ou les vers géants, à déguster en snack ou en apéritif ? A moins que vous ne préféreriez goûter au sauté de coléoptères  ?


Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société