Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 03:58

En 2002, peu avant le premier tour de l’élection présidentielle, la perspective de ne pas être au second tour et de se faire dépasser par le FN faisait rire Lionel Jospin. Onze ans plus tard, Jean-Christophe Cambadélis considère que le parti de Marine Le Pen est « aux portes du pouvoir »…

Les socialistes doivent comprendre la situation dans laquelle nous sommes : le pays se relève dans la difficulté à cause du bilan que nous a laissé la droite. Cela provoque du mécontentement et sur la base de ce mécontentement,

le Front national est aux portes du pouvoir, aujourd’hui dans les municipalités, demain dans les régions, et peut-être même à la présidentielle.

Si le Front national accédait aux responsabilités, « ce serait la guerre civile », juge Jean-Christophe Cambadélis. « Et pas seulement dans les mots », précise-t-il. Parlant d’un « régime d’apartheid » qui se mettrait en place, avec la séparation de deux France : celle, xénophobe, qui pense que les problèmes viennent de l’étranger, et l’autre.
.
Le FN porte le désordre comme la nuée porte l’orage.

(…)

La sortie de l’euro ruinerait l’ensemble des familles françaises. La France ne serait plus le pays des droits de l’homme…

(…)

Certains adhèrent à la grille de lecture principale du FN qui est la xénophobie. Il y a une tentative d’OPA du FN sur l’une des deux France, celle qui estime que les problèmes viendraient de l’étranger, de l’Europe ou du Maghreb et qu’il faudrait rester entre soi pour se protéger. Cette idée de préférence nationale, l’opposition entre les Français de souche et les Français de papiers… Certains soutiennent ces idées mais ils ne se rendent absolument pas compte que c’est un régime d’apartheid qui se mettrait en place.

La montée du parti d’extrême droite est pour Jean-Christophe Cambadélis « la question centrale ». Et pour l’affronter, il voit un rempart : le ministre de l’Intérieur. Et il invite les socialistes à ne pas tirer dans les pattes de cette carte anti-FN.
La question centrale, aujourd’hui, c’est le Front national. Manuel Valls est l’une de nos cartes contre la montée du FN et il serait ridicule de s’en priver….

Le Lab

source

 


Nous espérons que malgré ces propos les Francais seront lucides au bout de 40 de gertions UMPS

http://www.citoyens-et-francais.fr/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique