Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 23:37

Addendum 16/07/13

Le syndicat de police UNSA confirme les caillassages subis par les secours et les forces de l’ordre ainsi que les pillages des victimes :
« HONTEUX de profiter de la détresse des victimes du déraillement pour les piller et agresser les intervenants !!! »

________________________________

Eric Falempin, du syndicat FO des cheminots, dans l’émission « C dans l’air » du 15 juillet, admet que :

« Des agents de la surveillance générale de la SNCF ont effectivement dit que quelques personnes étaient rentrées dans une voiture…de première classe, d’ailleurs« 

Addendum 15/07/13

« T’as trouvé quoi dans les bagages ? » C’est un des messages découverts sur le téléphone portable d’un des quatre individus interpellés dimanche matin, dans le cadre de l’enquête sur les délits susceptibles d’avoir été commis en marge de l’accident du train Paris-Limoges. Signe ou non du sérieux de la piste, lundi matin, leur garde à vue a été prolongée. Le parquet d’Évry a confirmé au Point.fr le prolongement de détention des quatre suspects, dont certains sont mineurs, au commissariat d’Arpajon.

[...] Preuve que la situation était pour le moins tendue aux abords de la gare. « Une dizaine de jeunes voulaient en découdre, notamment au moment de la première interpellation, rappelle un fonctionnaire.

L’individu arrêté prétendait qu’on s’en prenait à lui parce qu’il était en djellaba, alors qu’en réalité, il a été interpellé parce qu’il correspondait à la description précise établie par la victime (du vol de portable, NDLR). »

Le Point

________________________________

C dans l’air du 15 juillet : l’hypothèse actuelle des enquêteurs est que trois des quatre écrous tenant l’éclisse se serait desserrés, et que celle-ci aurait tourné autour du quatrième écrou qui serait resté :

Brétigny : les syndicats appellent à la prudence sur l’origine du déraillement

Dans une interview accordée à «Libération», Didier Le Reste, patron de la CGT cheminots jusqu’en 2010, s’étonne : «D’expérience, il est quasi impossible de donner dès le lendemain une version aussi officielle.» «En tant que cheminot, je suis surpris de cette communication hâtive»..

Trois enquêtes ouvertes

De même, la CFDT cheminots juge «prématuré de privilégier une piste par rapport à une autre». Evoquant la défaillance d’une éclisse, la CFDT «rappelle que seule une enquête approfondie permettra de déterminer les causes réelles de ce dysfonctionnement majeur».
Le Parisien

________________________________

Pour Michel Chevalet, journaliste scientifique, l’hypothèse d’un acte de malveillance ne peut pas être écartée

Le même jour, des anti-nucléaires faisaient dérailler une locomotive à Fromental en ôtant des boulons à la voie … Le Populaire

Pour Damien de la Croix, dirigeant de l’unité de maintenance des voies de la SNCF,

« une éclisse, ça ne se desserre pas tout seul »

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers