Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 01:33

img contrepoints205

 

Étant donnée l’extrême gravité de la situation sur le front de l’emploi, le Président de la République vient en effet de remercier son équipe gouvernementale afin de lui substituer un commando d’élite de la croissance économique. 
Mais au fait, quels sont les faits d’armes précis de ces dix sept vaillants guerriers ?
  

San Ku Kai ! San Ku Kai ! C’est la bataille ! C’est la bataille !
 Notre chef suprême des armées François Hollande l’a annoncé lundi soir en guise de prélude à son remaniement : voici venu le temps du « GOUVERNEMENT DE COMBAT ».
 Le sabre entre les dents et la grenade dégoupillée, un commando de choc de 17 ministres s’apprête donc à partir en guerre.
 Mais en guerre contre quoi, précisément ?
 Les velléités impérialistes de Vladimir Poutine ?
 D’ici à ce que les légions russes franchissent la frontière franco-allemande, on devrait avoir le temps de préparer une riposte. 


Contre la déplorable baisse de qualité de la cuisine servie à l’Élysée ?
 Nicole Bricq venant d’être virée du régiment, le scandale semble pour l’heure étouffé.
Non, s’il y a un combat à mener en France en 2014, c’est bien celui du chômage.
 Le niveau atteint par ce fléau national est si élevé qu’on ne peut que saluer la décision du Président de la République de convoquer ses troupes d’élite hyper entrainées pour partir à l’assaut. 
Rien de plus logique, remarquez…
 Lorsque l’on veut éradiquer le trafic d’héroïne, mieux vaut faire appel à la brigade des stups qu’à la police municipale. 
Quiconque doit un jour affronter un cancer préfère confier son sort à un cancérologue qu’à son généraliste.
 Au vu du nombre de victimes qui ne cesse de grossir mois après mois, on suppose donc que ce gouvernement de combat est constitué de responsables politiques ayant tous reçu la Croix de Guerre sur les fronts de l’emploi et de la croissance.
 Les commandos parachutistes de la conquête de parts de marché, les légionnaires du 2e REP de la création de valeur par l’innovation, les forces spéciales du recrutement en CDI.
 Bref, même si cela ne constitue pas en soi une garantie de victoire, chacun de ces officiers supérieurs s’est forcément illustré à maintes reprises en matière de création d’emplois marchands (c’est-à-dire non financés par le contribuable). 

Même pas en rêve ? 

Soit. Mais à défaut de voir Augustin Paluel-Marmont aux PME, Franck Riboud à l’industrie, Alain Afflelou à la consommation et Xavier Niel au numérique, au moins est-on en droit de s’attendre à ce que nos valeureux ministres aient accumulé une solide expérience en entreprise…



 C’est ce que nous allons mesurer en nous penchant sur les 18 biographies de ces combattants (le Président de la République, le Premier ministre et ses 16 ministres). 
Avant de sacrifier leur carrière privée au nom de l’intérêt général, combien d’années les membres de l’état major de la lutte armée contre le chômage ont-ils passé dans les tranchées de l’économie réelle ?

  • François Hollande, 60 ans, dans la vie active depuis l’âge de 26 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Manuel Valls, 52 ans, dans la vie active depuis l’âge de 21 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Laurent Fabius, 58 ans, dans la vie active depuis l’âge de 28 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Ségolène Royal, 61 ans, dans la vie active depuis l’âge de 27 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Benoit Hamon, 47 ans, dans la vie active depuis l’âge de 24 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Christiane Taubira, 62 ans, dans la vie active depuis l’âge de 26 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Michel Sapin, 61 ans, dans la vie active depuis l’âge de 28 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Arnaud Montebourg, 51 ans, dans la vie active depuis l’âge de 28 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Marisol Touraine, 55 ans, dans la vie active depuis l’âge de 25 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • François Rebsamen, 62 ans, dans la vie active depuis l’âge de 25 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Jean-Yves Le Drian, 66 ans, dans la vie active depuis l’âge de 24 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Bernard Cazeneuve, 50 ans, dans la vie active depuis l’âge de 25 ans.
  •  Nous sommes là face à un dilemme.
  •  Alors que sa fiche Wikipedia et quelques articles de presse font état d’un début de carrière à la Banque Populaire, cet épisode n’apparaît pas sur la biographie officielle du nouveau ministre de l’Intérieur (par ailleurs très détaillée).
  • Une tache sur son CV que l’homme politique a du mal à assumer vis-à-vis de ses collègues qui n’ont jamais mangé de ce pain-là ?
  • Dans le doute, considérons que Bernard Cazeneuve a bel et bien vécu une courte expérience hors de la sphère publique.
  • Nombre d’années passées en entreprise : 3.
  • Najat Vallaud-Belkacem, 36 ans, dans la vie active depuis l’âge de 23 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Marylise Lebranchu, 66 ans, dans la vie active depuis l’âge de 26 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Aurélie Filippetti, 40 ans, dans la vie active depuis l’âge de 24 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Stéphane Le Foll, 54 ans, dans la vie active depuis l’âge de 23 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • Sylvia Pinel, 36 ans, dans la vie active depuis l’âge de 25 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.
  • George Pau-Langevin, 65 ans, dans la vie active depuis l’âge de 23 ans. Nombre d’années passées en entreprise : 0.


Saisissons-nous d’une calculatrice afin de faire les comptes : 0 + 0 +  0 + 0 + 0 +  0 + 0 + 0 +  0 + 0 + 0 +  3 + 0 + 0 +  0 +0 + 0 +  0 = 3. 
Sur les 531 années d’activité professionnelle cumulées par notre nouveau gouvernement de combat contre le chômage, seulement trois se sont déroulées sur cette terra incognita appelée entreprise1.

 Un petit 0,5% qui nous montre à quel point nous avons affaire à des gens qui savent de quoi ils parlent. 

Pas de blague, Monsieur le ministre de l’Intérieur.
 La France entière compte sur vos 36 mois à la Banque Populaire pour nous mener à la victoire.

Allez soldats ! La tête haute et le regard fier ! On va la gagner cette saleté de guerre !

 CE – N’EST – QU’UN – DÉBUT – CONTINUONS – LE – COMBAT !

  1. Afin d’éviter toute polémique, précisons que les années consacrées à exercer la fonction d’avocat ne sont pas comptabilisées ici comme des années « d’expérience en entreprise ».Flèche coudée à gauche

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique