Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 18:22

ce matin en bref

♦ Les qualificatifs des pertes du PS sont nombreux ce matin : déroute, débâcle, raclée… : le PS perd au moins 155 villes de plus de 9 000 habitants, des dizaines de villes de plus de 30 000 habitants, certaines comme Limoges tenues par le mouvement ouvrier depuis des décennies.

 
♦ Des dizaines d’intercommunalités vont changer de majorité.


♦  Le taux d’abstentions a atteint un nouveau record hier à 38,5 % pour un second tour de municipales.


♦ Le déficit public (Etat, Sécurité sociale, collectivités locales) est à 4,3 % de PIB en 2013 alors que l’objectif fixé par Bruxelles était à 4,1 % l’an dernier. Les dépenses ont été tenues mais les recettes n’ont pas été au rendez-vous. La dette atteint 93,5 % de PIB.


♦ Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault a reconnu hier soir "Le vote aux élections municipales est une défaite pour le gouvernement et sa majorité" il a considéré que le gouvernement « n’a pas assez expliqué » …que la situation des finances publiques, « de nos entreprises, et notamment de notre industrie, exigeait beaucoup d’efforts ».


♦ Une cinquantaine de parlementaires de gauche devraient se réunir ce soir pour « tirer le bilan » et demander un changement de cap et de ligne (Le Figaro 31 mars), concernant le pacte de responsabilité «A ce stade, la confiance n’est pas acquise», explique le député PS Laurent Baumel", Marie Arlette Carlotti qui n’a recueilli que 33,4 % des voix dans le troisième secteur de Marseille «demande la dissolution du Parti socialiste à Marseille».


 "On ne change pas continuellement de politique" a affirmé ce dimanche soir le ministre du Travail, Michel Sapin. De fait, par delà le remaniement, même important, le changement, ce n’est toujours pas pour maintenant conclut le journaliste de La Tribune.


♦ « Le mandat est clair: aider à organiser la mobilisation de toute la population contre un gouvernement qui cherche à l’étrangler et contre toutes les tentatives de l’équipe Bessac/Dufriche/Hammadi de poursuivre la politique de Voynet » conclut le comité de Montreuil tirant le bilan du deuxième tour sur la ville (voir déclaration).

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique