Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 00:21

Nous assistons à des mouvements stratégiques de recul qui se transforment en déroute. Un dernier relent de discipline empêche les Casques Bleus de courir très vite dans leur fuite. Le ministre malien des affaires étrangères Abdoulaye Diop crie au secours et demande de toute urgence le renforcement des capacités de la MINUSMA.

Des affrontements ont lieu partout : Tessalit (Nord), Aguelhok – Kidal (Nord), Menaka (Nord-Est), Ntilit (Nord-Centre), Aderamkoubane (Nord-Est). Tous des noms de villages qui sonnent bien….. le glas.
Les rebelles-terroristes sont un mélange d’hommes du MNLA (Touaregs), de djihadistes et de narcotrafiquants surarmés par les stocks de Lybie.

Depuis début octobre, neuf nigériens et un sénégalais ont été tués dans les embuscades dans cette région. Mais il semble qu’au total 31 Casques Bleus aient été tués et 91 blessés. C’est un bilan plutôt étonnant pour un pays qui avait été déclaré « pacifié » par la communauté internationale.

Les soldats nigériens et sénégalais font, avec des militaires d’autres pays, partie de la MINUSMA. Il s’agit encore d’une organisation onusienne qui va échouer lamentablement, comme la plupart des projets de l’ONU. Tenez-vous bien, il s’agit pourtant de la « Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali ». Pour compléter l’information, 29 pays (nombre instable) ont détaché un total d’environ 9.000 militaires (Ils pourraient compléter jusqu’à 11.000 personnes – Certains pays ont une participation purement symbolique). Les soldats français de l’opération Serval, n’ont plus été comptabilisés. En effet « Serval » a changé de nom en « Barkhane » pour mieux couvrir d’autres opérations dans des pays proches.

Nous pouvons dire que la MINUSMA est déjà un flop. Comme l’indique sa signification, elle est parfaitement intégrée pour se faire massacrer de manière systématique et elle est certainement multidimensionnelle dans les variétés des pièges tendus par les rebelles.

En ce qui concerne les réfugiés (chiffres fluctuants), il fuient où ils peuvent : 61.000 en Mauritanie, 46.000 au Burkina-Faso, 37.000 au Niger, sans compter les 133.000 maliens, personnes déplacées, ceux qui dérivent d’un village à l’autre, tentant de trouver une maigre pitance, un peu d’eau croupie et une cahute pour essayer de dormir… tous les sens en éveil. C’est ce que l’ONU appelle « La stabilisation au Mali ».

Nous n’allons plus parler des soldats maliens, qui n’ont jamais eu d’entraînement sérieux et donc n’y peuvent rien.
Penchons-nous sur la MINUSMA commandée par Hervé Ladsous. Qui est Hervé Ladsous ? Ban Ki-moon a nommé Hervé Ladsous, diplomate français au poste de secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU en 2011. Et c’est donc cet homme qui tient les rênes de la MINUSMA.

Etre nommé par Ban-Ki Moon n’est malheureusement pas une référence. Le sieur Ladsous a admis que la MINUSMA n’avait pas assez de moyens pour faire face aux attaques des groupes armé : roquettes, obus de mortiers, attentats suicides. S’attendait-il à aller au bal pour danser le menuet ?

Et le voilà confronté à la dure réalité de la guerre. Ne lui avait-on pas dit qu’il y avait de très méchants, sans foi ni loi, en face ? Pourquoi le Commandement Militaire Français a demandé à une force de l’ONU, de réaliser le nettoyage final du Mali ? Celle-ci, par définition est incapable de distinguer entre un théâtre d’opération militaire et un bal populaire.

Nous avons vu l’ONU à l’œuvre en d’autres temps et d’autres lieux. Capable de tuer des innocents sans défense et d’abandonner leur poste quand il s’agit de combattre. Quelle erreur de confier à l’ONU le sort des populations qui se font massacrer par des terroristes sans pitié. Cette organisation a des fonctionnaires incapables de gérer ce type de conflit.

Tout le Sahel est en train de repasser sous la domination de différents Califes! Nous Européens, nous nous en mordrons les doigts dans un avenir proche !

JACQUES D’EVILLE

http://www.lepeuple.be/cela-barde-au-mali-lonu-incompetente/23020

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International