Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 13:13
 
 
Des Algérois fêtent l’attentat contre le siège de Charlie Hebdo
 
Saïd F.
 
Alors que le monde entier a affiché sa solidarité avec les Français suite à l’attaque sanglante qui a ciblé, hier, le siège du journal satirique Charlie Hebdo, des Algérois, des islamistes en particulier, ont exprimé leur joie.
Cela s’est passé hier soir, devant une mosquée de quartier Belouizidad, à Alger. 
Des cris de joie, « Oulah Oakabr », « Charlie est mort », « A bat la France et les juifs », …sont autant de slogans qui ont été exprimés à tue-tête par des fidèles, juste après la fin de la prière de soir.

« On était vraiment stupéfait. La plupart des personnes qui fréquentent cette mosquée ont exprimé leur joie et ont salué les deux terroristes qui ont, selon leurs dires, vengé leur prophète Mohammed », nous a déclaré un commerçant d’Alger qui a pris attache avec notre rédaction.

D’autres échos qui émanent d’Alger annonce la même chose dans le quartier Beb El Oued. 

Au lieu dit « Djamma Lihoud », des dizaines de jeunes ont même dansé pour fêter l’attaque de Paris contre « les mécréants ». 

 « Il est à signaler que la plupart des Kabyles qui vivent à Alger ont condamné avec fermeté cette attaque », nous a précisé notre interlocuteur. 

Ce dernier a ajouté que les services de sécurité ne sont pas intervenus pour mettre fin a ces scènes de joie des algérois.

source
vu sur : http://by-jipp.blogspot.fr/2015/01/cela-se-passe-au-quartier-belouizdad.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société