Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 02:57

salafistes…) Interrogé par Le Figaro, Jérôme Fourquet, directeur du département opinion à l’IFOP, a expliqué que «le sondage va dans le sens du durcissement des opinons vis-a-vis de l’Islam en France, avec une perception de plus en plus négative de cette religion.»

Pour cet expert, les polémiques sur la viande halal, le port du voile ainsi que le terrorisme qui sévit dans de nombreux pays du monde sont les raisons principales qui ont conduit a la détérioration de l’image de la deuxième religion de France.

«Ces dernières années, il ne passe pas une semaine sans que l’Islam ne soit au cœur de l’actualité, d’ou cette impression chez 60% des français qu’il occupe une place trop importante en France», selon Jérôme Fourquet.

Par ailleurs, à la question : «Etes-vous d’accord ou opposé au port du voile dans la rue ?», 63% des sondés répondent par la négative et se disent contre le port de ce signe religieux.
Aussi, 43% se disent contre l’édification des mosquées, tandis que 28% des gens jugent que l’Islam est une religion qui rejette les valeurs occidentales.

En revanche, 69% des français estiment que la société française est suffisamment ouverte et accueillante vis-à-vis des musulmans, alors que 67% jugent aussi que les personnes d’origine musulmane ne sont pas assez intégrées dans la société française. Dans le même sillage, même l’hostilité vis-à-vis des élus ou maires d’origine musulmane est devenue forte ces deux dernières années. Alors qu’en 2010 seuls 33% des Français se disaient contre un vote en faveur d’un candidat de religion musulmane, ce pourcentage a atteint désormais 45%.

Autant dire qu’une «digue politique» vient aussi de céder.

Contrarié par la mauvaise image véhiculée par l’Islam en France, Mohamed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé, pour sa part, l’amalgame fait entre l’Islam et les problèmes liés à l’immigration. (…)

El watan

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions