Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 02:02

Le maire de Chateauroux, Jean-François Mayet n’y va pas par quatre chemins :

« La situation est devenue intolérable. Des camps de gens du voyage se sont improvisés, et cela gêne considérablement les riverains. Moi, je suis de leur côté. Le confort des Castelroussins m’intéresse plus que celui des gens du voyage. Dès que ces gens sont dans les parages, la délinquance augmente. » 

« Les stationnements s’accompagnent de nuisances inacceptables : accumulation de déchets, absence de sanitaire, utilisation illégale de sources d’énergie, des réseaux d’eau potable et d’incendie, et d’incivilités répétées sur les mobiliers urbains. L’État refuse d’intervenir pour rétablir l’ordre public, au motif que les capacités d’accueil seraient insuffisantes. » (source)

Le Collectif de vigilance 36 contre le racisme et la xénophobie dénonce les propos de M. Mayet, tenus contre les gens du voyage. Le maire persiste et signe.

Les signataires (CGT Educ’action 36, CGT Ehpad Saint-Gaultier, Dominique Guillaume (militant CGT BSmat), syndicat CGT territoriaux de Châteauroux et du CCAS, NPA, Parti de gauche, Europe Ecologie-Les Verts, Parti socialiste, Ligue des droits de l’homme, FSU) accusent Jean-François Mayet d’avoir tenu des propos stigmatisant la communauté des gens du voyage.

Et ils menacent de déposer plainte si le maire de Châteauroux et président de la Cac ne fait pas amende honorable. (la gauche et assos inféodées crie au loup mais que font-ils pour trouver eux-mêmes des solutions)

Ces propos tombent sous le coup de la loi pour diffamation publique envers un groupe de personnes en raison de leur origine ou appartenance ou non appartenance à une ethnie ou un groupement de personnes ou à une nation.
Il s’agit également d’une provocation à la discrimination en raison de l’origine.

Jean-François Mayet persiste et signe : « Ce que pensent ces gens, pour une fois réunis grâce à moi, ne me dérange absolument pas. Je maintiens ce que j’ai dit.

lanouvellerepublique.fr – merci ribosome
————————–
Complément 2002 – Déclarations du préfet Girod de Langlade

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration