Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 02:08

Chômage salaires gouvernement hollande Union européenne

 

En France, la baisse de 0,6 % du nombre de demandeurs d’emplois fin septembre ne convainc pas les économistes. Le taux de chômage atteint 10,5 % en moyenne officielle et 24,5 % des jeunes de 15 à 24 ans. Au 3ème trimestre le nombre de demandeurs d’emplois recensés s’élève à 3 295 700 en France métropolitaine.

En France comme en Europe la pression du patronat est bien illustrée par les menaces d’EADS. Le 9 décembre, 5800 suppressions d’emplois ont été annoncées. Le lendemain la direction parlait de licenciements secs, sauf accord de compétitivité (de type ANI) accepté par les syndicats, pour atteindre une rentabilité de 10% d’ici à 2015.

Quant aux salaires, on constate que le nombre de travailleurs payés au SMIC dans notre pays était en augmentation de 500 000 au 1er janvier dernier par rapport à l’année précédente, spécialement dans les métiers de l’hôtellerie, la restauration, le tourisme et le commerce alimentaire.

Les dernières statistiques (publiées à la date du 11 décembre) attestent d’une aggravation de la situation de l’emploi et des salaires dans l’Union européenne depuis 2011.

400 000 emplois y ont disparu en 2013. On y décompte le record de 27 millions de chômeurs.

Seule l’Allemagne échappe à la dégradation du taux officiel de l’emploi (le taux de chômage est passé de 7,1% en 2010 à 5,4 %). Le Portugal, en conséquence d’une impitoyable politique de rigueur qui a permis l’augmentation des exportations, voit son chômage régresser très légèrement.de 0.8 %.

Partout ailleurs il est en hausse, même aux Pays-Bas, en Belgique ou en Autriche. En Grèce, le chômage atteint son point le plus élevé en septembre avec 27,4 % des travailleurs, en Espagne avec 26,7 % en octobre.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage