Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 00:08

 

 

 

 

 

 

 

Au moins 58 personnes ont été tuées, et plus de 100 autres blessés, lors de l’attaque terroriste d’une base de l’ONU qui abrite des réfugiés au sud Soudan, hier jeudi 17 avril.

Internally displaced people (IDPs) at the UNMISS base in Malakal, South Sudan, on February 6, 2014

« 48 corps, dont des enfants et des femmes ont été récupérés à l’intérieur de la base, ainsi que les corps de 10 islamistes », a déclaré le responsable de l’ONU au Soudan, Toby Lanzer.

« Le nombre total de morts est 58, mais ce chiffre peut augmenter car parmi la centaine de blessés, certains sont dans un état grave. »

Selon Lanzer, un groupe d’environ 350 jeunes islamistes habillés en civil et armés « ont utilisé une violence extrême pour pénétrer dans la base de l’ONU ».

Les islamistes veulent tuer le plus grand nombre de personnes possible

Il a ajouté qu’ils ont ouvert le feu pour terroriser les civils, qui étaient venu chercher un abri pour se protéger des violences ethniques qui ont commencé il y a 4 mois, et qui semblent destinées à tuer le plus grand nombre de personnes possible.

« Quand nous avons réalisé que nous étions attaqués, nous avons riposté, et la rapidité de notre action a permis de sauver des vies, » a ajouté Lanzer, saluant l’intervention des casques bleus indiens, népalais et sud coréens en charge de la protection des 5,000 personnes de la base.

« Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour protéger la vie des personnes sous notre protection, y compris l’usage de la force létale, » a ajouté Lanzer, et a expliqué que des mesures de sécurité ont été prises pour renforcer la sécurité des bases de l’ONU dans le pays, qui abritent plus de 60,000 personnes de différents groupes ethniques.

« Cette semaine a été la plus terrible dans l’histoire du sud Soudan, » dit Lanzer, citant l’attaque de la base ainsi que plusieurs rapports d’atrocités commises au nord dans la région pétrolière de Bentiu, qui est tombée entre les mains des rebelles islamistes cette semaine.

J’imagine que vous êtes conscients qu’aucune grande âme parmi les artistes engagés, aucune organisation humanitaire habituellement si rapide à se déchaîner contre Israël lorsqu’un palestinien est blessé par l’armée, n’a fait le moindre communiqué pour dénoncer ce génocide en devenir…

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International