Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 23:57

La publication du rapport de la Cour des comptes ce matin sonne comme un dépôt de bilan pour la gestion socialiste. Les magistrats de la rue Cambon déplorent que le déficit public soit plus élevé que ce qui était prévu, mettant clairement au jour les mensonges du Gouvernement qui ne fait rien pour rétablir des finances publiques saines. Ils dénoncent l'incurie des collectivités locales – socialistes elles aussi – qui dépensent de manière irresponsable.

Surtout, la Cour des comptes s'inquiète de l'avenir et insiste, dans un appel à la raison, pour que le Gouvernement cesse d'augmenter les impôts et s'attaque enfin à la réduction de la dépense publique.

Le rapport de la Cour des comptes est rendu public alors que l'Europe entière fait des efforts. Le Gouvernement britannique a annoncé hier la suppression de 144 000 postes dans la fonction publique. Au même moment, à Paris, notre Ministre de l'Education nationale annonçait lui la création de 10 000 postes supplémentaires, sans autre justification qu'un électoralisme effronté !

On savait que les comptes publics n'étaient pas gérés et ne suivaient aucun cap, le Ministre du budget ayant récemment changé et ses collègues se livrant à un concours de dépenses. La publication de ce rapport de la Cour des comptes résonne comme un désaveu de la politique de François Hollande.

 
La publication du rapport de la Cour des comptes doit surtout être un sursaut. Il doit enfin susciter une prise de conscience parmi nos dirigeants : il faut réduire la taille de l'Etat qui étouffe l'économie, il faut réduire la dépense publique qui évince l'initiative privée, il faut soulager la fiscalité qui assomme les contribuables.

Il est temps que les élus réalisent que l'argent public n'est pas une manne magique, mais qu'il a été gagné par le travail des contribuables et que c'est à eux qu'il appartient ! Il est temps qu'en France, la collectivité nationale et les collectivités locales se serrent la ceinture au lieu d'accabler les Français : il faut enfin avoir le courage de baisser le budget de l'Etat, de supprimer des postes de fonctionnaires, d'imposer des critères d'efficacité au service public, de réduire les impôts !

La Cour des comptes vient de lancer un pavé dans le débat public, il faut le saisir pour faire la révolution économique et entamer la rupture dont la France a besoin.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie