Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 00:25

Incroyable !  On aurait pu comprendre cette condamnation en Iran. Mais au Danemark ?

Sur le site de Firoozeh Bazrafkan



________________________

Firoozeh Bazrafkan a été trouvée coupable de racisme pour avoir écrit sur son blogue que les hommes musulmans utilisent l’islam pour justifier la violence envers les femmes.

Danemark-firoozehUne artiste danoise d’origine iranienne a été reconnue coupable de racisme par la Haute Cour lundi pour ses commentaires sur les hommes musulmans. Elle a été condamnée à verser une amende de 5000 couronnes ou à passer cinq jours en prison.

Firoozeh Bazrafkan a été accusée de racisme après avoir écrit sur son blogue publié sur le site du journalJyllands-Posten en décembre 2011, qu'elle était «convaincue que des hommes musulmans, partout dans le monde, violent leurs filles, abusent d’elles et les tuent.»

Elle a ajouté: «En tant que Danoise née en Iran, j’estime que cela découle d’une culture  déficiente et inhumaine, à supposer même qu’il s’agisse d’une culture. On peut toutefois affirmer qu’il s’agit d’une religion déficiente et inhumaine dont le livre saint, le coran, est plus immoral, déplorable et dingue que ceux des deux autres grandes religions combinées.»

«La Cour a conclu que mes commentaires sur les hommes musulmans étaient condescendants et constituaient une généralisation, a déclaré Bazrafkan au Copenhagen Post. «C’est injuste, car beaucoup de préceptes islamiques sont utilisés par les hommes musulmans pour justifier leurs gestes contre les femmes et les enfants.»

Elle a fait valoir qu’elle n’accusait pas tous les hommes musulmans d’utiliser les préceptes islamiques pour justifier des actes horribles envers les femmes, mais que la violence envers les femmes et les enfants était souvent justifiée en invoquant l’islam.

Bazrafkan a dit qu’elle préférait passer du temps en prison plutôt que de payer l'amende, et qu'elle était prête à porter la cause devant la Cour suprême.

Source : Danish-Iranian artist convicted of racism, Copenhagen Post, 18 septembre 2013. Extrait traduit par Poste de veille

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions