Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 01:40

musulmans dans le mondeUn coup de fouet d'Ivan Rioufol - pour l'instant - pour réveiller les Occidentaux d'une léthargie mortelle :

"Où est l’islam des Lumières, promis parBarack H. Obama et les élites européennes assoupies ? Pas en Égypte ni en Tunisie libérées de leurs despotes : il ne fait plus bon y être une femme émancipée. Pas davantage en Libye, pays déchiré et cible des salafistes qui ont tué l’ambassadeur des États-Unis. En Syrie, le soulèvement populaire contre le pouvoir est semblablement menacé de récupération par les plus fanatiques, épaulés par le Qatar et l’Arabie saoudite, eux-mêmes soutenus par l’Occident subjugué. En juin 2009, au Caire, Obama avait fait l’éloge de "la tradition de tolérance de l’islam" en annonçant des relations nouvelles avec le monde musulman. À cette occasion, il avait rappelé la force symbolique de son second prénom, Hussein, et son attachement à la culture de son père. Sa naïveté se lit dans ce monde arabe qui fourbit ses armes.

Voilà où mène la "politique de l’apaisement" américaine, source d’inspiration pour une partie du monde politique français,François Hollande en tête. Des conflits multiformes se profilent, attisés par un islam conquérant qui a jaugé les faiblesses de son adversaire atavique. Les aspirations démocratiques des "printemps arabes" ont cédé la place, au mieux aux Frères musulmans présentés comme "modérés" par ceux qui ont déjà capitulé, au pire aux illuminés de "l’islam des origines".

Ceux-là hurlent leur haine des juifs et des chrétiens au prétexte d’une minable vidéo qui (sacrilège !) donne un visage à Mahomet et (blasphème !) le critique. Obama voulait faire la leçon à George W. Bush, coupable d’appeler par leur nom les "islamo-fascistes". Les voilà qui paradent aux quatre coins de la planète.

L’Iran explosif confirme l’échec du soft power, tarte à la crème du diplomatiquement correct. (La suite ici)

Un entretien, enregistré jeudi soir, sur ReichmanTV,notamment à propos du dossier du Nouvel Observateur sur les "néo-fachos".

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions