Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 01:52

s'informer

Des élus et des militants de toutes tendances de l’Hérault lancent un appel et s’adressent aux conseils municipaux pour que ceux-ci votent "Non" sur le projet de constitution de la "métropole" de Montpellier. Parmi les signataires de l’appel, des conseillers généraux, des maires, des conseillers municipaux du département, des syndicalistes, des responsables ou militants du PS, PCF, PG et du POI. "Montpellier devrait devenir une Métropole, absorbant toutes les compétences communales, mais aussi les compétences du département, avec les ressources qui vont avec ! Y compris, des compétences de l’Etat seront transférées" , informent les signataires de l’appel. 

Neuf mois après sa présentation en Conseil des ministres, la loi Lebranchu sur les métropoles vient d’être promulguée. On parle désormais de la "loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles".

L'appel des élus et militants de l'Hréault contre la métropole de Montpellier

Cliquer pour télécharger et imprimer.

Et ce n’est pas fini. Marylise Lebranchu annonce une deuxième loi de décentralisation en avril afin de "poursuivre la rationalisation". Cette loi incitera fortement, indique la ministre dans un communiqué du 29 janvier, "à la mutualisation des services (…) gage de maîtrise des dépenses dans un contexte budgétaire contraint".

"C’est un bouleversement sans précédent" dénonce la pétition, "souhaité depuis le début par la commission européenne, visant à mettre en concurrence « libre et non faussée » les territoires de la République."

Treize métropoles sont destinées à voir le jour et certaines intercommunalités, de plus de 400 000 habitants, seront transformées automatiquement en métropoles, comme Toulouse, Lille, Bordeaux. Mais ce n’est pas exactement le cas de Montpellier qui ne deviendra "métropole" que si  les conseils municipaux des 31 communes concernées votent majoritairement pour sa constitution. De quoi renforcer l’appel solennel lancé par ces élus et militants de l’Hérault.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie