Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 02:38

Tout le monde ironise sur les décisions du gouvernement français. Les tiraillements internes sont visibles, doublés d’une prodigieuse indécision. Le cap change souvent. La boussole tourne folle. Décidément, avec Hollande les changements sont permanents.

7553250-cheres-tres-cheres-autoroutes-le-scandale[1]Nous avons tous suivi les aventures abracadabrantesques des portiques en Bretagne chargés au départ de récolter des écotaxes.

Osons le dire, les écotaxes sont en général injustes et ne font plaisir qu’aux khmers verts extrémistes de l’écologisme.

Déduisez vous-même ce que vous pensez des inepties du gouvernement français qui cherche désespérément de l’argent, mais qui s’amuse à le gaspiller. Ils ont trouvé un accord de compensation avec la société Ecomouv’ a qui le gouvernement français avait commandé le système des portiques, très rapidement désavoué par les Bretons. Les Bonnets Rouges ont d’ailleurs démontré leur colère en cassant une partie des installations.

L’état français abandonne donc son projet et son contrat avec Ecomouv’. A titre de dédommagement il va rembourser à cette société, 590 millions d’euros dans un premier règlement, puis ensuite complètera par des paiements de 30 millions d’euros chaque année pendant 10 ans. Total : 890 millions d'euros. Cette somme astronomique est le fruit de l’incurie des autorités françaises et sera évidemment pompée chez le contribuable.

Il faut ajouter de plus que les 210 salariés d’Ecomouv’ vont se retrouver probablement chômeurs. Ségolène Royal, omniprésente, s’est engagée à reprendre une partie des salariés à la SNCF, ce qui va évidemment engendrer des perceptions d’injustice et de favoritisme. Gageons que cette solution va encore connaître des rebondissements….C’est ce que les socialistes français appellent la justice sociale.

Voilà un merveilleux bilan pour ce gouvernement de bras cassés.

Venons-en à d’autres cafouillages concernant les autoroutes gérées par des sociétés privées.
Dans un premier temps l’Autorité de la Concurrence dénonce une « Rente autoroutière » et une « régulation de l’Etat défaillante ». Les sociétés de gestion d’autoroutes affichent effectivement une rentabilité nette exceptionnelle de l’ordre de 24 % et continuent à augmenter les péages.

Dans un 2ième temps, Ségolène Royal, toujours omniprésente, se dit pour la gratuité des autoroutes le week-end, et milite pour baisse des tarifs de 10 %. Un peu plus tard Emmanuel Macron, Ministre de l’économie et chouchou du Président, confirme qu’il veut faire baisser les tarifs.

Ensuite en décembre, Ségolène Royal souhaite un gel des tarifs pour 2015.

Au même moment un rapport parlementaire suggère de résilier les contrats passés avec les sociétés privées qui gèrent les autoroutes. On comprend à demi-mot qu'une nationalisation des autoroutes serait la bienvenue. Mais il y a un os. Les résiliations vont coûter cher à l’état en indemnité. Ils n’avaient pas pensé à ça.

Comme il fallait s’y attendre, dans ce tohu-bohu, Valls n’a plus qu’une solution. Il est en effet, pour lui, urgent d’attendre. Il décide de créer un « groupe de travail » (un de plus), pour une décision à prendre en 2017 : renégociation, résiliation……. A suivre. La France, ce grand pays, est gérée par des socialistes toujours aussi utopistes !

JACQUES D’EVILLE

 

vu sur : http://www.lepeuple.be/ecologie-et-gestion-routiere-hollande-et-valls-dans-la-mouise/26732

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique