Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 02:10

Selon les syndicats FO et CFDT du groupe de distribution Carrefour, la direction se préparerait à supprimer plusieurs centaines de postes dans les neuf sièges du groupe.

« Nous avons la certitude qu’il y aura entre 600 et 1.000 suppressions de postes, sur un total de près de 7.000 postes-siège, soit plus de 10 % des effectifs », a affirmé, vendredi, Bruno Moutry, délégué CFDT de l’entreprise.

« Nous avons la garantie que cela se fera à partir d’un plan de départs volontaires. Mais pour nous, il est évident que s’il n’y a pas suffisamment de gens qui acceptent de partir, on ira vers un plan social », s’inquiète le responsable syndical.

Le 18 juin, le nouveau PDG du groupe, Georges Plassat, avait reconnu que Carrefour devait réduire ses frais généraux et les coûts liés aux structures centrales et au marketing. Le groupe de distribution, numéro deux mondial du secteur, a vu son bénéfice net chuter de 14,3 % en 2011. Avec 115.000 salariés en France, Carrefour est le premier employeur privé du pays.

Selon les syndicats, une réunion des élus des comités d’entreprise doit avoir lieu mercredi 29 août, juste avant un comité de groupe extraordinaire. « On sait ce qu’il y a derrière, M. Plassat ne s’en est d’ailleurs pas caché : il fera lui-même une annonce le 30 août au matin », indique Bruno Moutry. Ce jour-là, le groupe doit annoncer ses résultats semestriels.

La politique de l’UMPS poursuit donc son œuvre de destruction de l’économie française. Près de 500.000 emplois industriels ont été détruits entre 2007 et 2012. Les plans sociaux se succèdent. Le PS a pris le relais de l’UMP et la France va de mal en pis.

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie