Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 02:19

mise à jour du 18 décembre 2013 à 1H30

Souvenir du 6 décembre 2012, Edouard Martin de la CFDT s’adresse directement à François Hollande :

lien direct de la vidéo sur VK : http://vk.com/video231636035_167051227
source : ITélé
merci à alinnedeloin

 

———————————————————-
mise à jour du 17 décembre 2013 à 23H15


lien direct de la vidéo sur VK : http://vk.com/video231636035_167050824
source : BFMTV

———————————————————-
Un peu plus d’un an après que le syndicaliste a dénoncé la « trahison » de François Hollande à propos de l’extinction définitives de deux hauts fourneaux du site ArcelorMittal de Florange, ce ralliement est une très belle prise pour le chef de l’Etat. Pour la CFDT locale, cela risque d’être plus compliqué. Longtemps d’ailleurs, Edouard Martin a redouté d’être pris pour un vendu.

Lorsque le patron du PS de Moselle Jean-Marc Todeschini l’a entrepris pour la première fois au printemps dernier, il l’a rabroué. Et il n’a, semble-t-il, donné son accord qu’après la visite de François Hollande à Florange le 26 septembre dernier. Le chef de l’Etat y avait alors annoncé la création d’un centre de recherche public sur la sidérurgie.
Edouard Martin a donné son accord au premier secrétaire du PS Harlem Désir lors d’un dîner le 13 novembre dernier. Voilà pourquoi trois jours plus tard la tête de liste dans le Grand-est lui a été réservée . Avant de se déclarer publiquement, le syndicaliste voulait prendre le temps de sonder ses compagnons de lutte : « Fonce ! pour une fois qu’un salarié peut être élu », lui a dit l’un d’eux. « Il va sans doute se prendre des coups mais il a du répondant », explique un autre de ses interlocuteurs.

Les Echos
source 

Relire :

François Chérèque nommé inspecteur général de l’IGAS

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Syndicats