Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 01:40


Ce lundi matin, un professeur (d'ailleurs on dit une professeure si l'on ne veut pas se rendre complice du « système oppressif contre la femme »), poste le texte suivant sur son compte Facebook :
 
  
Sa directrice d'établissement convoque donc ce professeur des écoles, pour lui dire qu'il est intolérable que les enfants « lisent beaucoup trop », parce que cela pousse les enfants « à adopter une attitude élitiste ».

L'histoire de cette convocation, qui commence à se répandre sur le Web (ici un article sur Slate), veut dire beaucoup de chose de la machine « éducation nationale » en France, gangrénée à tous les niveaux par l'ultra-gauche qui rêve de déconstruire par tous les moyens le « vieux monde bourgeois » (celui dans lequel les enfants osaient apprendre à lire, par exemple) pour le remplacer par le monde égalitaire, égaylitaire, où tout le monde se ressemble dans la même nullité.
Pour nos « élites » nourries par l'argent public et chargées par des organismes étatiques opaques et endogames, de réfléchir aux différentes manières d'imposer une déconstruction générale du vieux monde "bourgeois",  la lecture est une reproduction sociale et bourgeoise (un exemple d'étude sociologique ici). 

Comprenez que si un enfant se met à lire, alors que ses camarades ne lisent pas, ou ne veulent pas lire, il adopte d'emblée une position de domination intellectuelle intolérable
 Lire, c'est donc continuer la domination de la bourgeoisie sur les classes prolétaires ; de même que demander à l'immigré musulman de s'intégrer à la société, c'est entretenir la domination de l'Église en Occident.
 Pour eux, on est toujours pris dans la vieille dialectique marxiste : opprimés/oppresseurs, exploités/exploiteurs, prolétaires/bourgeois, etc.
De tels propos ne sont pas si rares dans le système éducatif

Les exemples sont multiples.

 C'est par l'endoctrinement des enfants que les socialistes/communistes rêvent de changer la société.

 C'est pourquoi tous les efforts sont portés vers l'école - ABCD de l'égalité, ligne Azur, Charte de la laïcité, scolarisation précoce des enfants, rabotage de l'histoire de France, etc..

 Le vieux monde communiste gangrène encore trop l'Éducation Nationale.

source
vu sur : http://by-jipp.blogspot.fr/2014/12/education-nationale-lire-une-habitude.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Education